Société

07 septembre 1997 – 07 septembre 2021 : Les Congolais se souviennent du Maréchal Mobutu, Gardien de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale

07 septembre 1997 – 07 septembre 2021, il y a de cela 24 ans, jour pour jour, mourrait le Maréchal Mobutu SeSe Seko, le deuxième Président de la République Démocratique du Congo (RDC), à l’époque Zaïre. 24 ans après sa disparition à Rabat, capitale du Maroc, les congolais se souviennent du Gardien de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale. A cette occasion, la majorité de congolais interrogés, le mardi 07 septembre 2021, par les reporters de Géopolis Hebdo, ont demandé à l’unanimité le rapatriement au pays du ”Léopard ” comme promis par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, lors de son discours d’investiture le 24 janvier 2019. Une tâche titanesque pour le Gouvernement Sama Lukonde sans l’aval de sa famille biologique dont une grande partie est réfugiée au royaume chérifien.

Patrice-Léonard Bokabula, enseignant de son état, estime : ” Grâce à sa lutte,
Mobutu mérite d’être appelé unificateur et pacificateur (du Zaïre). Il est le président qui n’a pas voulu que le tribalisme puisse régner au pays. Pendant son règne, on n’avait pas de problème pour étudier, même ceux là qui fréquentaient les Instituts supérieurs et universités payaient moins de frais. En tant que homme d’Etat fort, il a beaucoup travaillé à son époque. Il n’y avait pas de geurre comme on le vit actuellement. Et aujourd’hui, ceux qui sont au pouvoir doivent reconnaître ce grand homme, en la personne du Maréchal Mobutu qui n’est pas seulement celui qui a instauré la dictature, mais la personne qui donnait une certaine valeur et le prestige au pays, au niveau de l’Afrique et sur le plan mondial. Le fait que son corps traîne jusqu’à présent à l’étranger, n’est pas une bonne chose. Nous demandons au pouvoir actuel de faire en sorte que ce grand homme qui a servit le pays pendant 32 ans, soit rapatrié au pays ”.

Jean-Marie Tshibangu, avocat au barreau, pense que : ” Mobutu, c’est quelqu’un qui a eu à unifier ce pays. Il a eu a lutter pour l’intégrité du territoire, c’est quelqu’un qui, pendant son règne a banit le tribalisme, le régionalisme. A son époque, les gouverneurs de provinces et d’autres fonctionnaires étaient de non originaires et étaient envoyés dans n’importe quel coin du pays. C’est quelqu’un qui posait des grandes actions dans le but de faire reconnaître le pays partout dans le monde. Je crois que le Gouvernement doit rapatrier son corps afin de lui rendre les hommages dignes de son rang “.

Pour Jonas Tshombela, activiste des droits de l’homme : ” Nous gardons toujours en mémoire le Maréchal Mobutu pour avoir lutté pour l’unité du Congo. C’est quand même un héritage qu’on ne peut pas oublier au-delà de sa dictature qui n’a pas fait développer le pays. Notre vœu le plus ardent est que le corps de Mobutu soit retourné au pays et qu’il puisse être enterré sur la terre de ses ancêtres afin de recevoir les honneurs reconnus aux anciens chefs de l’État ”.

Pour rappel, Joseph-Désiré Mobutu est né à Lisala, dans le Grand Équateur, au Nord-est de la RDC, le 14 octobre 1930, et mort le 07 septembre 1997 à Rabat, au Maroc, à l’âge de 67 ans. Journaliste, militaire et puis, homme d’État, il a gouverné la RDC (Zaïre) du 24 novembre 1965 au 16 mai 1997.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top