ACTUALITE

25 ans après l’entrée de l’AFDL : Les congolais se souviennent des vaillants Soldats tombés sur le champ de bataille

17 mai 1997, 17 mai 2022, cela fait 25 ans jour pour jour depuis la chute du régime Mobutu et l’entrée triomphante de l’Alliance de Forces démocratiques et de Libération (AFDL) accompagnée par le Feu président Kabila.

25 après, quels sont les souvenirs que gardent les kinois et les changements constatés?, A cette question, Géopolis Hebdo a recueilli les avis des uns et des autres sur le terrain ce mardi 17 mai.

A en croire Jacques Isongo, Activiste des droits de l’homme, ” la journée du 17 mai nous rappelle la chute du régime dictatorial de Mobutu, mais aussi de l’occupation Ruando-burundaise dans notre pays” et cette date, poursuit-il, “marque la fin d’une dictature sanglante qui a été remplacée par des infiltrations de plusieurs groupes armés étrangers”, a-t-il fait savoir.

Du point de vu du changement, Jacques Issongo a fait savoir que”
‘”depuis l’entrée de l’AFDL jusqu’à ce jour, nous n’avons plus une armée efficace digne de son nom, pouvant défendre le territoire nationale”. A lui de poursuivre, il y a eu des avancées du point de vu politique. Il y a eu organisation des élections quelques années plutard et nous espérons que cela va continuer”, a-t-il t’il conclu.

Pour sa part, Jean-Marie Tshibangu qui soutient que la date du 17 mai rappelle l’entrée de l’AFDL et la fin du régime Mobutu estime par ailleurs qu’en réalité, Mobutu était déjà affaibli par la lutte interne menée par l’UDPS et ce qui a fait que l’AFDL était bien accueillie partout où elle est passée”, a-t-il expliqué.

Concernant le changement depuis l’entrée de l’AFDL, Jean-Marie Tshibangu fait savoir qu’ au début avec Mzee Kabila qui avait une vision du Congo et avec des nouveaux collaborateurs, on a senti donc la fin de beaucoup d’antivaleurs, et juste après sa mort la situation est devenue catastrophique, on a repris avec tous les mauvais comportements Moboutistes qui étaient pourtant finis du vivant du Feu Mzee Kabila”, a-t-il conclu.

Pour Gauthier Bomandeke”, la date du 17 mai me rappelle simplement la fin d’une heure Mobutu, la fin d’un régime dictatorial, la fin de certaines pratiques démocratique qui ont été bafouées et qui ont été déclassées dans la gouvernance du pays. La population était fatiguée et avait besoin de mettre un terme au régime de Mobutu, c’est ainsi que l’AFDL est venu avec à sa tête Mzee Kabila”.

Du point de vu du changement , Gauthier Bomandeke évoque les aspects négatifs et positifs.

“Du point de vu positif l’entrée, l’AFDL a permis au pays de se lancer dans la démocratie. Nous avons vu après la mort du Feu Mzee Laurant Désiré Kabila l’artisan de ce changement, il y a eu des élections, elle a permis à la population de comprendre qu’aucun Président ne reste éternelment au pouvoir”, a-t-il soutenu avant de de poursuivre que du point de vu négatif, “l’entrée de l’AFDL a favorisé l’infiltration de l’armée ougandaise et jusqu’à présent, nos frères payent des lourds prix de cette invasion de cette armée étrangère.
La population attendait de cette entrée de l’AFDL, le changement qualitatif et quantitatif, chose que ce mouvement de libération n’a pas apporté à la population après la chute de Mobutu. “a t’il conclu.

Signalons que la date du 17 mai qui jadis était célébrée comme date de la révolution est célébrée comme journée nationale de nos forces armées de la République Démocratique du Congo. A l’occasion de ce 25ème anniversaire, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rendu hommage aux soldats congolais en déposant une gerbe des fleurs au mémorial du Soldat congolais au Rond point Forescom.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top