Non classé

3ième vague de la Covid 19 à Kinshasa : Gentiny Ngobila annonce des amendes allant de 10.000 à 2 millions de francs Congolais

La Covid-19 est belle et bien présente dans la ville Province de Kinshasa, surtout avec cette troisième vague qui ravage sans doute plus d’un parmi les administrés de la capitale congolaise. C’est sur cette logique que le Gouverneur, Gentiny Ngobila Mbaka, a annoncé lundi 21juin dernier des mesures supplémentaires renforçant la lutte contre la propagation de la troisième vague de la Covid-19 à Kinshasa.

Mesures prises après constat sur l’entêtement de certains, notamment pour le port obligatoire des masques.
Dans son arrêté pris lundi 21 juin 2021, l’autorité urbaine interdit entre autres:

– la vente sur la voie publique

-le rassemblement ou manifestations de plus de 20 personnes aussi bien sur les lieux publics que privés clos.

– L’organisation des deuils et veillées mortuaires dans les salles, funérariums ou en famille; et le nombre d’accompagnateurs des dépouilles mortelles vers le cimetière ne doit pas dépasser 50 personnes.

– Dans les transports publics, seuls 50% de la capacité d’accueil seront tolérés.

– Quant aux mototaxis, ils ne sont autorisés qu’à transporter un seul passager.

-Les entreprises publiques et privées, l’administration publique sont appelées à fonctionner avec 50% de leur capacité d’accueil.

– Et les restaurants de fonctionner jusqu’à 21h00 avec une capacité d’accueil ne dépassant pas 50%.

– Mêmes restrictions pour les églises qui doivent réduire le nombre des fidèles aux cultes et messes à 50%, tout en respectant les mesures barrières.

– Pour tout accès dans la ville de Kinshasa ou toute sortie vers une autre province, le gouverneur Gentiny Ngobila oblige aux voyageurs de détenir une attestation médicale confirmant le résultat PCR Covid-19 négatif établi par l’INRB ou par une autre formation médicale agréée.

Amendes

Selon l’autorité urbaine, des sanctions sérieuses d’amendes seront infligées à tout contrevenant au présent protocole édicté, notamment :

– Pour défaut de port du masque: 10.000 FC

– Couvre feu :50.000 FC
– Taxi-moto avec plus d’un passager: 20.000FC

-Transports publics dépassant 50% de capacité d’accueil et avec passagers debout : 100.000 FC

– Restaurants dépassant 50% de capacité d’accueil : de 100.000 FC à 1.000.000 FC

– Ouverture terrasses, bars et lounge bars: 10.000 FC pour le client, et de 100.000 FC à 1.000.000 FC pour le propriétaire,

– Ouverture boîte de nuit : 10.000 FC pour le client, et de 200.000 FC à 2.000.000FC pour le propriétaire,

– Organisation des deuils et veillées mortuaires : 500.000 FC. Si ces derniers sont organisés dans une salle ou un funérarium, celui-ci sera fermé pour une durée de 15 jours et le propriétaire sera puni d’une amende allant de 500.000FC à 1.000.000 FC.

– Pour les manifestations de plus de 20 personnes : de 200.000 FC à 1.000.000FC à charge de l’organisateur de la manifestation, et le propriétaire du lieu d’organisation des manifestations sera puni d’une amende de 1.000.000 FC à 2.000.000FC. Et en cas de non respect des mesures barrières par une église, celle-ci sera fermée pour une durée de 15 jours.

Enock ISSEY

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top