Culture

Droits de la Femme : L’autonomisation de la Femme au cœur de la célébration de la Journée du 08 mars 2022

Chaque 08 mars de l’année, l’humanité toute entière célèbre avec faste la journée internationale des droits de la Femme. Une journée commémorative dédiée à la gent féminine du monde, victime des inégalités, violences basées sur le genre et toutes autres formes d’atrocités. En République Démocratique du Congo (RDC), le thème retenu pour cette année 2022 est « la promotion de l’autonomisation des femmes et des jeunes filles dans le contexte de lutte contre le changement climatique et réduction des risques de catastrophe ». Soucieux de vous informer sur ce que représente cette journée pour la Femme, la rédaction de Géopolis Hebdo a approché pour vous Mme Évelyne Kikangala et Mireille Lembwadio, respectivement Présidente des Femmes de l’Office national pour l’Identification de la Population (ONIP) et Coordinatrice Mondiale de la Vaccination dans la Division Migration et Santé au sein de l’Organisation  Internationale des Migrations (OIM), auprès de l’ONU. Cette dernière est également membre-fondatrice de l’Association ” Je suis RD Congolaise ”, ainsi que les ” Amis de Jean-Jacques Mbungani (AJJM) ”.

V.K:  Le Mois de Mars est le mois de la célébration de la femme. Être femme et surtout, Présidente des femmes de l’ONIP est-ce un motif de fierté pour vous ?

Madame Évelyne : Effectivement le mois de mars est le mois dédié aux femmes. C’est un mois où la femme doit continuer à lutter pour acquérir un peu plus de droit. C’est un mois caractérisés pour célébrer à la fois les victoires et les acquis des combats engagés pour la femme. C’est pourquoi être Présidente des femmes à la,l’ONIP est loin d’etre un motif de fierté mais plutôt une responsabilité, une charge, un un travail à accomplir en synergie avec une trentaine des femmes de l’Onip pour atteindre des objectifs nous assignés.

VK: Quelle est ou quelles sont les missions de l’ONIP qui vous mettent à l’aise en tant femme de cet établissement public ?

Madame Évelyne : L’Onip signifie Office Nationale de »identification de la population  C’et un établissement public à caractère technique et doté d’une autonomie financière. L’Inip a cinq mission dont trois principale : l’identification systématique de la population,constitution et entretien du fichier électoral de la population et la délivrance de la carte d’identité pour le congolais et celle de résidents pour le étrangers .A l’Onip vous trouvez des hommes et des femmes qui travaillent dans la parité pour accomplir les missions qui sont liées et nous lient sans autoriser toute forme de discrimination.

VK :En RDC, le thème de la célébration nationale  de la femme est ” promotion de l’autonomisation des femmes et jeune fille dans le contexte de lutte contre le changement climatique et réduction du risque de catastrophe. Quel peut-être le rôle de la femme congolaise et plus particulièrement celle de l’ONIP, dans cette lutte ?

Madame Évelyne : La femme est un facteur important de la lutte contre le réchauffement climatique. Elle est un canal privilégié qui peut assurer la promotion des énergies renouvelables et de recyclage de certaines matières comme les plastique. En tant que telle la femme est un facteur de développement et celle de la ONIP une actrice de cette sensibilisation qui peut contribuer à la sensibilisation sur l’identification pour permettre à la femme en général à accéder aux services sociaux en l’occurrence .

VICKY KAZUMBA: Quelles sont les activités prévues à l’ONiP en rapport avec la célébration du mois de la  femme ?

Madame Évelyne : Dans le cadre de mois de la femme, l’ONIP entend associer la femme dans l’organisation d’une compagne de communication sur l’ONIP  du faitque  cet établissement public n’est pas très connu du public. Dans ce cadre il est p revu un carnaval motorisé avec calicot et flyers ainsi que l’organisation des émissions. Trois communes ont été ciblé pour les activités qui seront rehaussée de la présence des leaders d’opinion, des autorités de la politico-admnistratives et les membres de  la société civile

VK :Quel est vôtre message à la femme congolais au regard de l’évolution actuelle de notre société ?

Madame Évelyne : Je profite de l’occasion pour rappeler à la femme que le mois de Mars est un mois dédié à la femme pour arracher ses droits. Ce n’est un mois de folklores ou d’exhibition des pagnes.  A cette occasion la femme doit sortir de son caecan de penser u’elle est un être de seconde zone. Le 08 Mars la femme ne doit pas fêter. Elle doit rester fâchée car certains de ses droits restent encore emprisonnés.

Propos recueillis par Vicky Kazumba

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top