” Nonante patrons et représentants d’entreprises belges seront en mission économique à Kinshasa du 19 au 25 mars 2022 ”. Annonce faite par la Conseillère économique et commerciale de l’ambassade de Belgique en République Démocratique du Congo (RDC), Mme Laurence Heyblom, vendredi 11 mars, à l’issue de sa rencontre avec le Président du Sénat, l’honorable Modeste Bahati Lukwebo.

Des sources proches de la représentation diplomatique belge, nous apprenons que cette mission permettra aux entreprises belges de découvrir les différentes opportunités d’affaires et d’investissement qu’offre l’ex Congo-Belge dans plusieurs domaines, notamment dans les secteurs de la construction, de l’énergie, de l’eau, de l’électricité, des mines et des transports. C’est sous le thème ” Plan industriel de la RDC, quels besoins et quelles opportunités pour les sociétés belges ” que cette mission exploratrice aura lieu.

Selon toujours notre source, l’honorable-président Modeste Bahati a réitéré le vœu de voir les entreprises belges revenir au Congo où leur présence se fait de plus en plus rare après la nationalisation sous l’ère Mobutu et les pillages de triste mémoire des années 90. Des rencontres d’affaires et des séances B2B entre les entrepreneurs congolais et belges sont également prévues au calendrier de cette mission économique et commerciale. Avec une dimension politique, ces rencontres permettront aussi à la ville de Kinshasa et celle de Bruxelles de nouer des relations de coopération.

Il sied de rappeler que la RDC est le premier pays partenaire de la coopération belge. En 2019, 90,93 millions d’euros d’aide belge au développement ont été alloués à la RDC dont 86,22 millions d’euros via la Direction Générale du Développement (DGD) et 4,13  millions d’euros à travers les autres Services Publics Fédéraux, les Communauté et Régions, surtout la Région Wallonne et la Communauté Française (CFWB), les Provinces et Communes. En 2020, la somme était d’environ 94 millions d’euros. Par cette aide, la Belgique est l’un des principaux donateurs bilatéraux de la RDC. Cette coopération repose sur six piliers par lesquels ses programmes sont mis en œuvre : 1) La Coopération bilatérale ; 2) La Coopération multilatérale ; 3) La Coopération non-gouvernementale ; 4) L’Aide humanitaire ; 5) La Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement ; et enfin, 6) Des subsides pour la consolidation de la paix.

Dieudonné Buanali