Politique

Portrait – Course pour le contrôle de l’Exécutif du Nord-Ubangi : Mobutu Ndimba Malo, une figure emblématique qui tient à apporter son expertise pour l’émergence de la RDC

Cinquante-sept (57) ans après le coup d’Etat qui amena au pouvoir son grand-père Joseph-Désiré Mobutu Sese Seko, le petit-fils du Maréchal Mobutu Ndima Malo tient à occuper de manière pacifique, civilisée et démocratique le prestigieux fauteuil de Gouverneur du Nord-Ubangi, une province située au nord de la République Démocratique du Congo (Créée en 2015 à la suite de l’éclatement de la province historique de l’Équateur) qui a pu bénéficier d’un certain élan de développement et de modernité sous la deuxième République. En effet, le Bureau de traitement et de réception des candidatures (BRTC) de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour l’élection de Gouverneur et Vice-gouverneur a clôturé, le mercredi 1er juin, le dépôt des candidatures. Ce, conformément au calendrier de la Centrale électorale publié, le 12 mai dernier, à Kinshasa, capitale de la RDC. Quatorze (14) jours après, cinq (5) dossiers de candidatures ont été déposés au BRTC. Parmi lesquels, quatre candidats à la course endossent la casquette d’indépendants, mettant en berne le ticket de l’Union Sacrée de la Nation (USN) dont le ticket indépendant, celui du duo Mobutu Ndimba Malo et Oshobale Oyozu Oscar, l’actuel Gouverneur intérimaire, amené au front d’après certaines indiscrétions de ce réseau par le ministre d’Aménagement du territoire Guy Loando Mboyo.

Visionnaire futuriste, Malo Mobutu est actuellement conseiller chargé

de l’investissement et mobilisation des ressources au Ministère de l’aménagement du territoire. Un portrait qui n’a pas encore révélé ses dernières pensées. Toutefois, il lui a été donné l’occasion d’atteindre de plus hautes sphères des auditoires de la planète dans le domaine des affaires. Il est impérieux de signaler également que sa formation et son expérience dans ce domaine lui ont permis d’influencer des projets représentants fructueux. Comme on peut aisément le remarquer, c’est une figure emblématique qui tient à apporter son expertise pour l’émergence de la RDC à l’horizon

  1. Malo Mobutu est une valeur sûre. Une étoile à suivre dans les prochains jours. C’est un jeune très aguerri qui est déterminé à donner un nouveau coup de pouce à la diplomatie congolaise. Nous y reviendrons avec force détails.

Malo Mobutu est une étoile montante qui est déterminé à apporter sa petite pierre. Au sujet de sa candidature, le moins que l’on puisse dire est que cette démarche, estiment plusieurs observateurs, pourra apporter un plus pour le développement de la province du Nord-Ubangi. Et cela, avec un œil averti et nouveau de manière à exceller dans des actions réalistes au regard de ses liens historiques avec cette province du Nord-Ubangi, en vue de capitaliser ses ressources (potentialités) non seulement pour le développement de la contrée, mais également pour le développement de la RDC et de la sous-région, compte tenu de sa position géostratégique.

Avec sa forêt, son barrage hydroélectrique de Mobayi-Mbongo, son aéroport international de Gbadolite, ses rivières (Ubangi et Mongala), ses institutions universitaires, ses minerais non encore exploités, sa population vouée à l’agriculture, son jardin botanique et zoologique de Gbadolite, son chef-lieu qui a toutes les infrastructures d’une ville moderne, ladite province est capable de se développer ou d’avoir son émergence et de braquer son impact développemental sur la sous-région très rapidement possible.

Il est souhaitable que les filles et fils de la contrée dont Malo Mobutu prennent en considération les aspects liés à l’éventualité de la mise en place d’une classe politique responsable pouvant lutter contre les barrières culturelles, les rivalités ethnico-tribalistes, la division entre les frères et sœurs autrefois unis comme un seul peuple pour que la province puisse atteindre sa destinée.

Le petit-fils du Maréchal Mobutu a des qualités et des atouts managériaux indéniables pour y parvenir. C’est le constat fait par les analystes rodés. Malo Mobutu est un interlocuteur valable dans le domaine des relations publiques, de supervision et autres.

Il sied de noter que le fils de Manda Mobutu, Malo Mobutu, puis que c’est de lui qu’il s’agit, appartient à la lignée du défunt Maréchal du Zaïre, Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Zabanga. Il est marié est père de trois enfants. L’élection est prévue le 12 juillet à Gbadolite.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top