JUSTICE

Justice – Haute Cour militaire : François beya bénéficie d’une liberté provisoire

La Haute Cour militaire siégeant en audience foraine a finalement accordé la liberté provisoire à l’ancien Conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité François Beya ce mardi 16 Août à la prison Centrale de Makala. Ce, après le rapport présenté par une commission médicale mise en place pour la contre-expertise, qui a attesté le mauvais état de sa santé, nécessitant, selon le document, une prise en charge appropriée.

François Beya Kasonga est poursuivi au côté de certains policiers et militaires pour offense au chef de l’État, incitation des militaires à commettre des actes contraires à la discipline et violation des consignes. Des actes qui porteraient atteinte à la sûreté de l’Etat, selon un communiqué de la présidence lu à la chaîne nationale par le porte-parole du président de la République Félix Tshisekedi dans la foulée de son arrestation.

L’Agence nationale de renseignement (ANR) a mis la main sur lui depuis le 05 février et l’a détenu au secret avant de le transférer deux mois plus tard à la prison centrale de Makala, Alors que son procès proprement dit a démarré le 3 juin.

En plus de François Beya, les autres personnes citées dans ce “complot” contre le Chef de l’État sont notamment : le colonel Tite Cikapa, la commissaire supérieure principale (colonel) Lily Tambwe Mauwa, le lieutenant-colonel Pierre Kalenga Kalenga et un civil, Guy Vanda. Toutes leurs demandes de mise en liberté provisoire ont été rejetées.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top