ENVIRONNEMENT

Clôture de la 23e session de la commission des forêts et de la faune sauvage : La RDC assuréra la tête de l’organisation pour deux ans

Il s’est tenu du 22 au 26 Août à Kinshasa la 23e session de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique, qui s’est déroulée  conjointement avec la 7e semaine africaine des forêt et de la faune sauvage en Afrique. Placée sous le thème “renforcer la résilience et la relance après les situations de crise et les menaces; le rôle des forêts et de la faune sauvage”, cette session s’est clôturée ce vendredi dernier à Béatrice hôtel par Marie José Bunsana conseillère en charge de l’administration au cabinet du Ministère de l’environnement et développement durable. Elle a représenté à ces assises la Vice-première Ministre Eve Bazaiba.

Prenant la parole M. Edward Rametsteinre  Directeur adjoint en charge des forêts a exprimé sa gratitude  envers le gouvernement congolais pour la tenue de cette rencontre. Il a salué la coopération qu’il y a entre la RDC et la FAO dans les domaines clés tels que; la foresterie, le changement climatique et tant d’autres.

Il a remercié le gouvernement Congolais de les avoir accueillis dans cette salle de réunion et pour la grande excursions effectuée à Kisantu qui selon lui, ont donné une idée sur les réalités qui se doivent être prises en considération, mais aussi celles à mèttre en œuvre dans le cadre de deux ans avenir.

Il a en suite promis de faire part au quartier Général de la FAO à Rome des efforts menés par l’Afrique en terme des activités de manière proactive et déterminée pour l’avenir de la forêt.

A son tour José Malonga, le président de la commission des forêts a rassuré que la RDC va pendant le deux ans de son mandat capitaliser les acquis de la commission. “La RDC va capitaliser ce qui a été fait jusque là, qui fait que la commission au jour d’aujourd’hui soit citée comme un modèle d’initiative en terme de la  gestion durable des forêts et de la biodiversité ” a-t-il dit.

A lui de poursuivre que la RDC va consolider les acquis de la commission en participant dans des activités liées au climat, et aussi pérenniser les acquis.

José Malonga se dit confiant de la réussite de la RDC à la tête de la commission.   “le deux mandats de la RDC sera une réussite, surtout avec l’accompagnement de la FAO, les organisations de Nations-unies en charge des forêts et d’autres partenaires “.

Plusieurs recommandations ont été faites aux membres notamment : La mise en œuvre des stratégies qui favorisent les produits légaux durables et les solutions fondées sur la nature pour contrer tout choc à court et long termes sur les moyens de subsistance; soutenir les groupes les plus vulnérables et marginalisés tels que les communautés forestières et les populations autochtones, par le biais de protection sociale et des investissements en capital; et enfin promouvoir des politiques de conservation, de restauration, de gestion et d’utilisation durables des forêts et de la faune sauvage afin de créer des plans de relance résilients et durable.

La RDC a pris la tête de cette commission, avec la Tanzanie comme premier Vice-Président, Zimbabwe 2e Vice-Président, et le Sénégal comme3e Vice-président.

La 24e session de la commission sera célébrée en Tanzanie, qui prendra alors la relève après la RDC.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top