Economie

A 5 Ans d’existence : TRANSCO présente un bilan social jugé positif

30 Juin 2013 – 30 Juin 2018, cela fait exactement 5 ans jour pour jour, depuis que l’Etablissement public ‘’Transports au Congo, TRANSCO en sigle’’ lançait officiellement ses activités dans la ville-province de Kinshasa, siège des institutions de la République Démocratique du Congo. Le 5ème anniversaire de cet établissement public de transport a été célébré avec faste le samedi 30 juin dernier, d’abord au Stade Ujana, où un match de gala a opposé l’équipe de TRANSCO à celle de New TRANSKIN, une autre société de transport œuvrant à Kinshasa. Ensuite, le moment fort de cette journée s’est déroulé au dépôt central de TRANSCO, situé à Masina/Siforco, où le Directeur Général de ce grand établissement public de transport au Congo a présenté à la presse le Rapport annuel 2017. Michel Kirumba s’est félicité du travail abattu par son entreprise depuis sa création jusqu’à ce jour. « Qu’il nous soit permis, dans cette optique, d’établir un bilan nettement positif et très satisfaisant pour la population directement bénéficiaire des services de TRANSCO », a déclaré le Directeur Général de TRANSCO devant plusieurs agents et cadres venus pour la circonstance. Michel Kirumba n’a pas tout de même manqué d’évoquer des difficultés auxquelles sa société reste confronté.

 C’est dans une ambiance de fête que les cadres et les agents de TRANSCO ont célébré le 5ième anniversaire d’existence de leur établissement public. Tout a commencé dans l’avant-midi par deux matchs importants, notamment un match de football remporté par l’équipe de TRANSCO sur un score de 2 buts à 1 et celui de Nzango livré par les femmes de TRANSCO, au complexe sportif Ujana.

Ensuite est venu le moment tant attendu par tous, à savoir la présentation à la presse du Rapport annuel 2017, rapport reprenant l’ensemble des activités réalisées par l’entreprise tout au long de l’année 2017. Belle occasion pour le Directeur Général de cette importante entreprise du portefeuille, Michel Kirumba de passer au peigne fin ce document de plus de 100 pages qui table notamment sur 4 importants points à savoir : l’exploitation, la technique, les ressources humaines, l’administration et finances de l’entreprise.

Michel Kirumba a, dans son discours de présentation du Rapport, rappelé à l’assistance l’objet social de TRANSCO qui est celui d’assurer le transport des personnes et des biens, dans un contexte social et beaucoup plus dans le cadre de la matérialisation de la vision sociale du Président de République Joseph Kabila Kabange et par volontarisme public. D’où la création de TRANSCO sous le statut d’Etablissement public et non celui de Société commerciale.

????????????????????????????????????

C’est dans cette optique que Michel Kirumba s’est réjoui du bénéfice social engendré par son Etablissement depuis le lancement de ses activités à Kinshasa. « Jamais on a observé une telle constance dans le service public de transport en commun, jamais une telle constance dans la régularité de paiement de tous les droits des agents qui y travaillent, jamais un telle constance de la disponibilité des bus d’autour de 90% sur un parc de 499 chaque jour au réseau et aux heures telles que bien affichées sur les panneaux d’information voyageur dans les terminus, jamais une telle constance de discipline dans le chef des clients à l’embarquement avec patience en file indienne même sous la pluie, preuve que le service est disponible…», s’est félicité le patron de TRANSCO qui parle d’un « bilan social nettement positif et très satisfaisant ».

Toutefois, la célébration de ce 5ème anniversaire d’existence était aussi une occasion pour le numéro 1 de TRANSCO d’évoquer des difficultés auxquelles tout son comité ainsi que tout l’ensemble de l’entreprise fait face du jour le jour.

Michel Kirumba a par ailleurs fait allusion à la contrainte du Tarif administré et maintenu depuis la création de l’entreprise à 500 FC (0,50 USD) pour tous les trajets, tarif fortement affecté par le nombre élevé de passagers non-payants constitués essentiellement des policiers, des militaires et des personnes vivant avec handicap.

Le DG de TRANSCO a aussi reconnu que de nouveaux bus n’ont pas été achetés et des pièces de rechange n’ont pas été suffisamment achetées, à cause du tarif imposé qui a rendu la tâche difficile à la Société. Malgré ces difficultés, TRANSCO promet de tout mettre en œuvre pour que les services de qualité continuent à être offerts aux congolais.

Michel Kirumba a néanmoins annoncé l’arrivée bientôt, avec l’appui du gouvernement central, de nouveaux bus. Il a rendu un hommage mérité au Chef de l’Etat, au Premier ministre Bruno Tshibala et au Vice-premier ministre en charge des Transports et voies de communication, José Makila, pour les efforts qu’ils ne cessent de fournir afin que TRANSCO continue à rendre service à la population.

Théodore Ngandu

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top