Politique

A la faveur du malheureux kidnapping de ses ressortissants : La Chine compte concurrencer les américains dans les questions sécuritaires en RDC

La Chine est inquiète de la sécurité de ses ressortissants à l’Est de la République Démocratique du Congo. Trois ressortissants chinois ont été kidnappés par des groupes rebelles en Ituri, province riche en or. Ces chinois sont encore introuvables à ce jour. Dans l’est de la RDC, plusieurs hommes armés s’en prennent aux civils et l’État lutte pour protéger ceux qui vivent et travaillent dans cette région.
L’enlèvement des chinois est de mauvais augure. L’ambassadeur Chinois en RDC a rencontré le 18 juillet dernier, le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité pour tenter de conjurer le mauvais sort qui pourrait menacer la vie de ses compatriotes kidnappés.
Devant Daniel Aselo, Zhu Jing a plaidé la protection de ses compatriotes vivant en RDC. L’ambassadeur de Chine en RDC a rappelé au Vice-Premier ministre de l’Intérieur la nécessité pour les autorités congolaises de protéger les Chinois habitant la RDC.Les incidents liés à la sécurité sont devenus une routine. “Au cours du premier semestre 2021, 166 incidents sécuritaires ayant un impact direct sur les travailleurs humanitaires ont été signalés dans toute la RDC. Les plus graves ont commencé la mort de 5 travailleurs humanitaires, dont quatre étaient congolais, 14 blessés et 17 enlèvements”, selon la Mission de nations unies en RDC (MONUSCO).
Zhu Jing a déclaré, plus généralement, avoir discuté des questions sécuritaires de toute la RD Congo avec le ministre Daniel Aselo Okito. “Zhu Jing a réitéré la disponibilité du gouvernement chinois à accompagner la RDC dans la défense de son intégrité territoriale et de la sécurité nationale”, dit un communiqué de l’ambassadeur chinois.

Les trois chinois auraient été kidnappés par des gangs locaux appelés milices CODECO. Daniel Aselo a rassuré au chef de la mission diplomatique chinoise en RDC de son implication pour que les trois otages soient rapidement libérés, renseigne une source proche du dossier.

La Chine a une présence remarquable en RDC depuis des années. Mais la coopération entre la RDC et la Chine est essentiellement commerciale et économique. Mais cette fois, le pays de Xi Jinping compte même dispenser une formation aux policiers congolais.
Visiblement, dans ce domaine, la Chine n’entend plus laisser le champ libre aux seuls États-Unis d’Amérique. Il y a tout juste une semaine, des “forces spéciales américaines” sont arrivées en RDC pour combattre le terrorisme à l’Est du pays.
La lutte d’influence dans le pré carré Congo est déjà un mano a mano feutré entre les deux puissances dans le domaine économique. Si les chinois proposent d’aider maintenant la RDC en matière sécuritaire, cela voudra dire que l’empire du milieu envoie un message clair au pays de l’oncle Sam.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top