Politique

Affaire Kalev Mutond : La Cour d’Appel de la Gombe rejette la requête de la réouverture des débats

La Cour d’Appel de la Gombe a, après l’audience publique tenue le 10 décembre 2021 à Kinshasa par arrêt 13231, déclaré non fondé mercredi 22 décembre dernier la requête de réouverture des débats introduite par Jean Claude Muyambo et a déclaré irrecevable l’appel interjeté par le même Muyambo et consorts. Parallèlement, cette Cour a déclaré fondés les arguments présentés par la partie civile Kalev Mutond.

Désormais, l’affaire sera traitée au tribunal de grande instance de la Gombe qui, en vertu des lois et procédures en vigueur en République Démocratique du Congo, doit fixer la date d’audience pour l’instruction quant au fond de la cause sous RP 27 626/I , question, de permettre à l’opinion tant nationale qu’internationale, de connaître la vérité sur cette affaire qui oppose depuis plusieurs mois Jean Claude Muyambo et consorts à Monsieur Kalev Mutond,
ancien administrateur général de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR).

De ce fait, les conseils des avocats de Kalev Mutond appelent l’opinion publique en générale à la vigilance. Le même appel est lancé particulièrement aux instances judiciaires, appelées à se montrer vigilantes face “aux manœuvres dilatoires” auxquelles selon eux, se livre la partie Jean Claude Muyambo et consorts.

ils ont par ailleurs révélé par un communiqué de presse publié le mercredi 22 décembre à Kinshasa, que les plaignants de Kalev Mutond sont tous “incapables” d’apporter la moindre preuve de leurs accusations devant l’officier du procureur général près la cour d’appel de Kinshasa /Gombe, au sujet des accusations portées contre l’ancien patron de L’ANR, mais ils déplorent le fait qu’aucun de ses plaignants cités ci-haut n’avaient porté plainte contre un seul des auteurs matériels, à l’occurrence l’ANR dont Kalev Mutond fut administrateur général et aussi les services de l’ordre de défense et sécurité de la RDC, pourtant cités par les plaignants dans leur propre plainte.

Pour rappel, l’ancien chef de l’agence national de renseignement est accusé par les anciens détenus de tortures corporelles, détention arbitraire, tentative d’assassinat et aussi pour traitement cruel et dégradant des anciens pensionnaires de l’ANR où il fut administrateur général de 2011à 2019.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top