Société

Affrontements des FARDC et M23 au Nord-Kivu: La route Goma-Rutshuru s’ouvre, la situation se normalise progressivement

Après près d’une semaine de vives tensions liées aux violences qui a émaillé les affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les éléments des M23 qui sont soutenus par le Rwanda selon les autorités congolaises, la situation se normalise peu à peu. Hier dimanche 29 mai 2022, le trafic sur la route Goma-Rutshuru s’est réouvert, a annoncé l’armée congolaise.

C’est le Lieutenant-colonel Ndjike Kaïko Guillaume, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 qui a fait personnellement cette annonce, indiquant que c’est suite au fait que les forces négatives ont été repoussées par les FARDC que cette route est réouverte au public. « La Réouverture de la route Goma – Rutshuru par les Forces Armées de la RDC ce dimanche 29 mai. Il s’agit du tronçon Kibumba – Rugari, coupé de tout trafic lors de l’attaque des positions des FARDC par l’armée rwandaise ».

De ces affrontements, il y a eu plusieurs rebondissements au cours de la semaine qui vient de s’achever. Déjà le gouvernement a d’abord remarqué la main noire de l’armée rwandaise, ayant induit à le désigné comme le pays qui apporte un appui important au groupe armé du M23. Cela a été confirmé au conseil supérieur de la défense qui s’est tenu le 27 mai, élargi aux présidents de deux chambres du parlement, au représentant du pouvoir judiciaire et aux responsable des services de sécurité. « Pendant que le gouvernement congolais attendait le rapport du mécanisme conjoint de vérification qui a été activé par le Rwanda, nous avons été surpris de voir qu’il est passé par des représailles comme il avait annoncé. Le soutien manifeste à cette force négative en est la preuve» avait déclaré Patrick Muyaya qui est à fait le compte rendu de la dite réunion.
Pour les autorités de la RDC « les effets militaires retrouvés sur place, les images détenues par nos forces armées ainsi que les témoignages recueillis auprès de nos populations démontrent à suffisance que le M23 est soutenu par l’armée Rwandaise»

Plusieurs mesures ont été prises notamment la suspension de vols de la compagnie d’aviation RwandAir sur le territoire congolais, la convocation de l’ambassadeur du Rwanda pour lui signifier la désapprobation de Kinshasa, mais aussi la qualification du M23 comme un groupe terroriste et qui sera traité comme tel, et de ce fait, retiré des pourparlers de Nairobie. Le conseil avait également appelé la population au calme et à se ranger dernière les forces armées en dénonçant l’ennemi pour qu’en fin la paix soit rétablie.

Aux nouvelles du samedi 28 mai 2022, les forces armées de la RDC ont annoncé que les populations ont capturé 2 éléments de la force de défense rwandaise, Caporal Nkunda Bangezi qui fait partie du contingent rwandais aux forces Onusiennes au Sud Soudan et Mware Kadi dans la localité de Biruma. «D’après leur propre récit, ils sont entrés sur le sol congolais depuis mercredi 25 mai 2022 pour attaquer le camp de Rumangabo, à plus de 20 kilomètres de la frontière rwandaise en territoire de Rutshuru. Après avoir été mis en débandade par les FARDC, ils se sont égarés avant d’être capturés ce samedi par la population restée vigilante et en alerte » a déclaré le porte-parole du gouvernement militaire du Nord-Kivu Sylvain Ekenge.

Du côté du Rwanda, les autorités militaires expliquent le contraire en ce qui concerne la capture des deux éléments par les FARDC. Elles parlent d’un enlèvement dont ont fait l’objet les deux éléments de ses forces de défense, une posture qui rime à la négociation d’une quelconque implication de l’armée rwandaise dans les conflits armés qui ont opposés les FARDC et le M33.

A Kinshasa l’appel à l’unité et au soutien aux FARDC est constamment lancé. Cette ouverture de la route Rutshuru Goma est un symbole du retour à la normale, surtout pour les villages qui longent ladite route. Il faut dire que ces derniers affrontements ont causé plus de 70 000 déplacés.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top