ACTUALITE

Afrique australe : La RDC prend le leadership de la SADC

La République démocratique du Congo s’apprête à abriter du 17 au 18 août le 42 ème sommet des Chefs d’État et de Gouvernements de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Plusieurs Chefs d’État sont arrivés à Kinshasa pour ces assises. Le président Sud-africain Cyril Ramaphosa, le président des Seychelles Wavel Ramkalawan, le Président namibien Hage Geingob, la présidente de la Tanzanie Samia Suluhu, le Vice-président du Botswana Ponatshego Kedikilwe et le président Lazarus Chakwera du Malawi, le président Philippe Nyusi du Mozambique, le président du Zimbabwe, Emerson Mnangagwa, le ministre des Affaires étrangères angolais Tete Antonio sont parmi les leaders ayant déjà atterri dans la capitale congolaise. Le programme officiel prévoit l’arrivée du Roi du Swaziland mercredi à 4h00′, du président Hakainde Hishilema de la Zambie à 6h00′ et celle du dirigeant du Lesotho dans cette même matinée.

Au cours du 42 ème sommet, le président Lazarus Chakwera qui assure la présidence de la SADC, va passer la main au président Félix Tshisekedi pour trôner à la tête de cette organisation régionale pour l’exercice 2022-2023.

La direction de communication du président congolais affirme que plusieurs autres dirigeants de l’Afrique australe sont annoncés à Kinshasa, parmi lesquels Prithvirajsing Poopun de l’île Maurice et Sa Majesté le Roi Mswati III d’Eswatini

Parmi les sujets qui seront débattus à Kinshasa, il y a la santé, mais surtout les questions économiques, la sécurité maritime dans la Sous-région, la zone de libre-échange en Afrique australe, laquelle doit être soutenue par la zone de Libre-échange continentale. Mais aussi la mise en place des agences spécialisées et leurs mécanismes d’exécution.

Les travaux du 42 ème sommet devraient s’articuler également autour du développement collectif de la région d’Afrique australe, au moment où l’Afrique dans son ensemble affronte deux défis majeurs, à savoir, d’abord celui lié à la crise alimentaire, consécutive à la guerre entre la Russie et l’Ukraine et ensuite, celui relatif à la relance économique dans la région après les perturbations de tous ordres dues à la pandémie de Covid 19. Dans la région, les spécialistes estiment qu’il faut repenser l’économie afin d’être plus résiliente aux chocs économiques.

Aujourd’hui, plus que jamais, la région d’Afrique australe est confrontée au défi de l’intégration régionale. La réunion de Kinshasa devrait être un cadre pour jetter les bases d’une intégration numérique de plus en plus envisagée au sein de la SADC.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top