Monde

Afrique : Le Zimbabwe a arrêté 104 congolais qui se sont échappés d’un camp des réfugiés

Un groupe de réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC) a été arrêté au Zimbabwe alors qu’il se dirigeait vers le Botswana après s’être échappé du principal camp de réfugiés du pays.

Les 104 réfugiés ont été retrouvés dans une maison de la ville de Bulawayo, dans le sud-ouest, après avoir parcouru près de 600 kilomètres du camp de réfugiés de Tongogara, près de la frontière entre le Zimbabwe et le Mozambique.

Les autorités enquêtent maintenant sur la façon dont les réfugiés ont réussi à voyager jusqu’à présent alors que le Zimbabwe a interdit les voyages interurbains il y a plus d’un mois pour ralentir la propagation de Covid-19.

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Affaires sociales, Paul Mavhima, a déclaré que le gouvernement étudiait les circonstances de leur évasion.

“Notre position en tant que ministère est qu’ils sont censés être au camp de réfugiés de Tongogara”, a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : “Pour l’instant, ils doivent être traités par la police et leur cas examiné par les autorités de l’immigration pour voir s’il y a une loi qui a été enfreinte. Si une loi a été enfreinte, la justice s’en occupera”.

Le porte-parole de la police, Paul Nyathi, a déclaré que les enquêtes ont été ouvertes et se poursuivent pour en savoir plus sur cette affaire.
“Ce qui est clair, c’est que ce sont des réfugiés de la RDC, qui venaient du camp de réfugiés de Tongogora”, a-t-il déclaré.
“Certains d’entre eux ont leurs papiers et sont actuellement soumis à des processus de dépistage de Covid-19 et à une vérification par les services gouvernementaux concernés.”

Itinéraire de transit

Le Zimbabwe est une route de transit majeure pour les immigrants africains cherchant refuge dans des pays plus stables économiquement comme l’Afrique du Sud et le Botswana.

Le mois dernier, la police zimbabwéenne a arrêté 73 personnes, ressortissant du Malawi qui tentaient de passer en Afrique du Sud. Au moins 10 des migrants ont été testés positifs au Covid-19.

Toujours au mois de juillet, l’Organisation internationale pour la migration a facilité le retour de 100 Malawites retrouvés bloqués le long de la frontière entre le Zimbabwe et l’Afrique du Sud.

Tongogara, le principal camp de rétention pour demandeurs d’asile au Zimbabwe, a enregistré l’année dernière 236 nouveaux arrivants. La plupart étaient originaires de la RDC (196), du Mali (29), du Burundi (7) et de la Côte d’Ivoire (2).

Patrick Ilunga avec Kitsepile Nyathi à Harare

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top