ACTUALITE

Après la création d’une ” zone de non droit ” à Rutshuru : Kinshasa dénonce les velléités expansionnistes de Kigali visant l’appropriation des minerais

Ce n’est ni un discours sur l’état de la Nation, ni un appel à la résignation mais plutôt un appel à la mobilisation générale face à cette nouvelle agression rwandaise contre sa chère patrie la République Démocratique du Congo sous couvert de leur vallet le Mouvement du 23 Mars dit M23. En effet, dans un message diffusé sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), le Président Félix Tshisekedi s’est adressé solennellement à son Peuple, jeudi 03 novembre 2022, dans un contexte exceptionnel en rapport avec la situation sécuritaire qui prévaut en RDC dans sa partie Orientale. ” Ce contexte d’agression et d’occupation des territoires dans le Nord-Kivu est perpétré par le groupe terroriste dit du M23, avec l’appui avéré en hommes et en logistique du Rwanda ”, a déclaré d’entrée de jeu Félix Tshisekedi dans un ton plus que mobilisateur. Avant d’ajouter : ” Au moment où je fais cette adresse, nos agresseurs occupent certaines localités dans le territoire de Rutshuru occasionnant ainsi un drame humanitaire avec plus de 200 000 compatriotes forcés de fuir les affres terroristes dans les zones de combats. Ils se retrouvent en dehors de chez eux sans logis, sans nourriture et sans soins ”.

Malgré cette triste situation, le commandant suprême des forces armées et de la police a tenu à rassurer les populations de l’est en général et ceux du territoire de Rutshuru qu’elles ne sont pas abandonnées par Kinshasa. ” Des instructions précises ont été données au Gouvernement pour leur rassemblement et prise en charge. Au-delà de ces efforts, j’en appelle à un élan général de solidarité pour alléger leur fardeau ”.

Cette situation n’est pas nouvelle. Depuis plusieurs décennies, des groupes armés nationaux et étrangers écument l’Est de notre pays en y commettant des atrocités innommables sur fond d’exploitation illégale des ressources naturelles de la RDC.

C’est ainsi qu’à l’occasion de son avènement à la tête du pays, Félix Tshisekedi avait été amené à prendre l’engagement, devant la Nation, de rétablir au cours de son premier quinquennat la paix et la sécurité là où elles sont compromises et de les consolider là où elles existent. Sitôt dit sitôt fait.

Le successeur de Joseph Kabila va sans délai et de bonne foi commencé à développer, notamment avec tous ses 9 pays voisins, une diplomatie de proximité en vue d’établir avec eux des relations de coopération franche, transparentes et gagnant-gagnant.

Avec l’Ouganda, les deux pays sont allés jusqu’à décider de mutualiser leurs Forces armées afin de combattre ensemble la nébuleuse des ADF, une milice d’origine ougandaise qui cependant n’opère que dans le Nord-Kivu, et aussi, la RDC et l’Ouganda ont lancé ensemble deux projets de construction de routes transnationales.

Avec le Rwanda, un mémorandum d’entente a été signé dans le commerce de l’or avec une entreprise nationale, une ligne aérienne a été ouverte à la Compagnie Nationale Rwandaise (Rwand’Air) en RDC et un accord de non double taxation a été signé. Malgré cela, a regretté Tshisekedi Félix, Kigali va surprendre Kinsasa en réactivant les terroristes du M23.

Alors qu’il avait été défait par les armes en 2013, le M23 va refaire surface en prenant l’Armée loyaliste de court, notamment à Bunagana, cité qu’il occupe depuis le 13 juin 2022.

” Sous la fallacieuse accusation de soutien des FARDC aux FDLR, le Rwanda a en réalité des velléités expansionnistes avec comme intérêt principal l’appropriation de nos minerais et pour ce faire, il s’active à déstabiliser l’Est du Congo pour créer une zone de non droit en vue d’assouvir ses appétits criminels ”, a dénoncé avec la dernière énergie le chef de l’État Congolais.

Pour faire face à cette situation, deux options s’offraient donc au pays de Lumumba : la diplomatie ou la guerre. ” J’ai résolu de privilégier la première option quitte à en venir à la seconde faute de résultats ”, a révélé le premier citoyen de la République et garant de l’intégrité territoriale de la RDC.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top