Economie

Atelier sur la problématique de l’artisanat minier en RDC : Antoinette N’Samba présentera les recommandations de ces assises au Conseil des ministres

C’est sur une note de satisfaction que la Ministre Nationale des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, a clôturé les travaux de l’Atelier de réflexion sur la problématique de la normalisation de l’artisanat minier, tenu pendant 3 jours successifs soit du 09 au 11 juillet denier, à Zongo dans la province du Kongo Central.

En effet, ces assises de 3 jours présidées par la Patronne de Mines s’inscrivent dans la vision du Chef de l’État, qui vise la création de la classe moyenne et faire des congolais des millionnaires à travers le secteur minier.

Au cours de cette cérémonie de clôture qui a été précédée par la lecture des résolutions finales; lesquelles seront présentées au Conseil des ministres, un rapport général a été mis à la disposition de tous les services du Ministère des Mines présents à cette activité.

Il faut rappeler que, bien avant la clôture, le numéro 1 du secteur minier, Antoinette N’Samba, avait suggéré aux participants à l’ouverture des ses assises, de réfléchir pour reléver les défis majeurs du domaine de l’artisanat minier dans le but de le normaliser.

Pour la Ministre des Mines, les titulaires des droits miniers se plaignent de l’envahissement des creuseurs ou artisanaux dans leurs sites, mais aussi le dégât environnemental énorme qu’ils causent.

C’est pour cette raison qu’elle a fait savoir: ” Il faut trouver à travers cet atelier des voies et moyens pour rendre l’artisanat minier normal et aider les artisanaux à migré vers les petites mines” , a-t-elle martelé.

Retenons que, les matières traitées dans les différents groupes à cet atelier sur la problématique de l’artisanat minier étaient regroupées en 4 thématiques à savoir :

– Les défis relatifs au manque d’informations géologiques et minières ainsi que de la complémentarité inter services;

-L’application de la réglementation et la pression fiscale;

– L’envahissement des périmètres concédés et exploitation conforme ainsi que la présence des étrangers sur les sites d’exploitation artisanale;

– Le manque de moyens financiers et techniques ainsi que les problèmes environnementaux et sociaux.

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top