Economie

Atelier sur l’exploitation minière artisanale en RDC : Antoinette N’Samba appelle les participants à relever les défis du secteur minier afin de proposer les solutions


Réfléchir sur les défis majeurs à relever dans la gestion du secteur minier, lesquels seront imposables à tous les services du Ministères des Mines, c’est le motif de la tenue des travaux de l’atelier de réflexion qui se déroule du 09 au 11 juillet 2022, à Zongo, dans la province du Kongo Central. Ces travaux sont basés essentiellement sur la problématique de la formalisation de l’exploitation minière artisanale en République Démocratique du Congo.

Présidés par la Ministre nationale des Mines Antoinette N’Samba Kalambayi, Il est question pour les participants de réfléchir sur des défis majeurs à relever dans la gestion du secteur minier.

Ces travaux ont aussi pour objectif de formuler les propositions concrètes pragmatiques pour formaliser la présence des personnes physiques de nationalité étrangère dans l’exploitation artisanale; dresser un diagnostic exhaustif de la situation générale et des particularités constatées dans chaque filière minière ; faire des propositions pour dépolitiser l’exploitation minière artisanale; proposer une approche juridique et pragmatique pour la résolution de la problématique de l’envahissement des sites concédés par les exploitants artisanaux, laquelle approche devra inclure les autres parties prenantes à savoir les provinces, les communautés locales, les exploitants artisanaux, l’industrie minière locale;
les Partenaires Techniques et Financiers, les consommateurs finaux ;
Formuler les propositions pour la mobilisation par des moyens internes du capital initial du Fonds de Crédit minier;
Et faire des propositions pour recueillir les points de vue de l’exploitant minier artisanal dans la perspective de son implication dans la mise en œuvre des solutions.

A l’ouverture de ces travaux, la ministre des Mines Antoinette N’Samba, a dans son discours d’orientation, demandé aux participants de relever les défis dans ce domaine, afin de proposer des résolutions à présenter au Conseil des ministres.
Par ailleurs, la normalisation de l’artisanat minier fait partie des recommandations issues des travaux des états généraux des mines tenus il y a peu.
À cette première étape, les problèmes liés à ce secteur ont été regroupés en 8 points, à savoir: le manque d’informations; l’application de la réglementation; le manque de moyens financiers et techniques; l’envahissement des périmètres concédés et l’exploitation conforme; la présence des étrangers sur les sites miniers d’exploitation artisanale; la complémentarité inter services, la pression fiscale etc.

Pour la journée du 10 juillet 2022, les participants du Ministère des Mines ont passé en revue les différentes propositions des 4 groupes pour la mise en commun des idées avant de formuler des recommandations de cet atelier scientifique.

Les matières traitées dans les différents groupes étaient regroupées en 4 thématiques à savoir :

Les défis relatifs au manque d’informations géologiques et minières ainsi que de la complémentarité inter services; L’application de la réglementation et la pression fiscale;
L’envahissement des périmètres concédés et exploitation conforme ainsi que la présence des étrangers sur les sites d’exploitation artisanale;
Et le manque de moyens financiers et techniques ainsi que les problèmes environnementaux et sociaux.
Il est impérieux de rappeler que ces assises se déroulent un an après la tenue des états généraux des mines.

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top