Politique

Au cours d’une conférence de presse : Jean Thierry Monsenepwo loue le travail de la Patrouille financière abattu par l’ IGF

L’apport de l’Inspection Général de Finances (IGF) dans l’essor des finances publiques, le surenchère politique et l’agression Rwandaise du M23 ,tels sont le points essentiels qui ont fait l’objet de la conférence de presse organisée, hier mardi 26 juillet à Rotana Kinshasa, par le président national de la Ligue des Jeunes de la Convention des Congolais Unis (CCU) et porte-parole de l’Union Sacrée , Jean Thierry Monsenepwo Mototo.

Il a face aux chevaliers de la plume confirmé que ” Le président Tshisekedi n’a jamais misé sur la belligérants pour accéder au pouvoir ” et de faire comprendre à ces derniers, c’est grâce à la patrouille financière de l’IGF que la gratuité de l’enseignement est financée et surtout grâce à qui gongle l’assiette du trésor public.

Ce cadre du parti de Lambert Mende a également fait savoir ce point de presse a été organisée dans le but de tirer la sonnette d’alarme sur le complot ourdi contre la RDC par certains politiciens qui veulent la balkanisation du pays de Lumbumba.

Partant de l’apport de l’IGF dans le trésor public, le président de la Ligue des Jeunes de la CCU s’est exprimé en ces termes :

” Le Chef de l’Etat s’y emploi a travers un souffle sans précèdent dans le travail abattu entre autre par l’IGF, grâce à qui l’assiette du trésor public congolais voit ses recettes gonfler chaque mois” , souligne t-il .

Et d’ajouter, ” A cet égard, ne perdons jamais de vue que les agresseurs étiquetés M23 ne sont qu’une énième couverture de la présence militaire rwandaise en RDC en vue d’obtenir enfin l’annexion de certains territoires de l’Est de notre pays tant convoité, conformément à un projet hégémonique et expansionniste qui remonte à 1962″, a expliqué Thierry Monsenepwo porte parole de l’Union Sacrée .

Poursuivant son speech, JT Monsenepwo, note que contrairement aux nageurs nationaux en eaux troubles qui cherchent des excuses au M23 pour justifier leur activisme politique en temps de guerre, l’union sacrée reste derrière le chef de l’État.

“Nous Union Sacrée, continuerons de soutenir les institutions de la République, qui pour nous, abattent un travail appréciable qui garantira obstinément, la victoire à notre camp en 2023, prenez date. Qu’il soit bien dit et mieux compris que le Président Félix Tshisekedi n’a jamais misé sur la belligérance pour accéder au pouvoir. Ceux qui ont dealé en son temps avec le CNDP et aujourd’hui avec le M23, sont connus de tous dans notre pays”, martèle -il.

S’agissant de la politique du surenchère politique de la RDC, le Cadre de l’union Sacrée invite les congolais d’être éveiller sur la banalisation de l’agression du M23 par les politiciens qu’il qualifient “d’artificiers” et jouent à fond le jeu de l’ennemi allant jusqu’à emprunter leurs éléments de langage et leur argumentaire sophiste.

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top