ACTUALITE

Au point d’enrichir les autres peuples : Qu’ont-elles “mangé” pour que toutes tombent dans les griffes du malin ?

La question qui se présente la première, à l’esprit, quand toutes les Kongolaises, du Sommet à la base, portent fièrement le faux – chevelure, ongle, sourcils, etc. – se formule de la manière suivante : Qu’ont-elles “mangé” pour que toutes tombent dans les griffes du malin ? Au point d’enrichir les autres peuples – On parle des millions de dollars américains chaque mois – et surtout de porter le flanc au malin qui les manipule à sa guise.

Où sont là dignité (Une charge qui impose des obligations, slogan cher au tabloïd Géopolis Hebdo) ? La respectabilité, la fierté, pour ne citer que celles-ci, d’être une Femme kongolaise, une Femme noire ? Ne savent-elles pas que l’âme, leur âme, respire mieux au travers de la chevelure ? La nôtre est noire et crépue ! En tordant la chevelure, ne tordent-elles pas, ipso facto, leur âme ? Et que c’est au travers de cette torsion que se créé et se maintient le goulot d’étranglement entravant notre développement intégral et intégré ?

Vous qui aviez reçu tant de potentialités du Créateur, pourquoi n’êtes-vous pas étouffées par et dans le faux ? Pourquoi ne le ressentez-vous pas ? Par votre intuition tant aiguisée ! Sortez de là avant qu’il ne soit trop tard ! Et pour cause ! La véritable femme n’est-elle pas celle qui ennoblit toujours et déjà son entourage tout en transmettant en permanence la Lumière d’en haut ? Elle est aussi la Prêtresse de la Pureté, la Gardienne de la flamme de l’ardente aspiration sacrée vers la Lumière.

La véritable femme, c’est évident, n’est donc pas le “sexe faible” (…)  Elle devrait transmettre à l’Homme des notions les plus élevées l. La véritable femme garde toujours sa lampe allumée et cela même pendant la Nuit… N’est-ce pas la Nuit actuellement sur Terre ? (Extrait tiré de la pièce de théâtre intitulée ” Ton combat, femme noire ” de Katsh I, reçue à Panda le 20 août 1974, il y a donc 48 ans). Et surtout, deux décennies avant la politique basée sur le genre ne soit adoptée au Kongo (1993)… Merci Seigneur de cette autre grâce !

Pour des plus amples informations, lisez, ” Ton combat, femme noire “, 72 pages, CEPROLA, 1974/1975, 1985, 2004.

Katsh

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top