Economie

Avec 22 sites de collecte et 4 stations de compactage : ”Kintoko” by ”Ok Plast” devient le fer de lance de l’opération ” Kin Bopeto”


Après la consommation de l’eau naturelle et des boissons gazeuses, les bouteilles en plastique jetées dans les rues, caniveaux, collecteurs, égouts, arrêts de bus et pôles d’attraction, se retrouvent dans les rivières avec comme destination finale le majestueux fleuve Congo. Selon les environnementalistes, les bouteilles en plastique qui polluent le sol, le sous-sol, les cours d’eau et les nappes phréatiques prennent une cinquantaine d’années pour se décomposer avec des conséquences fâcheuses sur la faune et la flore. Déterminé à transformer Kinshasa en une ville écologique à l’horizon 2030, le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, M. Gentiny Ngobila Mbaka, fait de l’assainissement urbain et périurbain de la capitale son cheval de bataille. D’où le lancement il y a quelques mois de l’opération ” Kin Bopeto ” qui vise à redorer l’image ternie de la capitale rd-congolaise. Dans cette tâche titanesque, le premier citoyen de la ville compte sur le partenariat public-privé pour y arriver. A ce propos, ”Ok Plast”, une société écologique de la place, est devenue le partenaire privilégié de l’hôtel de ville de Kinshasa par l’achat des bouteilles en plastique Pest collectées dans la nature afin de leur donner une seconde vie. A travers une randonnée effectuée, le vendredi 27 août dernier, dans la ville, un groupe de chevaliers de la plume et du micro, triés sur le volet, ont pu se rendre compte que grâce au projet Kintoko, Ok Plast emploie et forme de jeunes congolais aux métiers du recyclage. L’idée est de faire de chaque membre de l’équipe un entrepreneur, coordinateur, opérateur ou collecteur, car les déchets abandonnés participent à la dégradation écologique de l’environnement à Kinshasa. lls constituent également un danger non seulement pour la population Kinoise mais aussi pour la faune et la flore. La mission de Ok Plast est de collecter ces déchets en amont pour stopper tous types de rejets dans la nature et ainsi préserver l’environnement, l’écosystème et les beaux paysages de la capitale de la RDC, jadis ” Kin – la belle ”.

Selon M. Jérôme Sekana, Directeur Général de l’Agence Galaxie Médias (AGM), Ok Plast est le fer de lance de l’opération Kin Bopeto. A ce titre, elle poursuit un triple objectif à travers cette activité : 1) Rendre propre l’environnement, 2) Débarrasser Kinshasa des plastiques Pest recyclables, et enfin, 3) Donner du travail aux kinoises et kinois.

Pour ce faire, 22 points de collecte des bouteilles plastiques disséminés à travers la ville-province de Kinshasa accueillent déjà les premiers collecteurs-vendeurs. Il s’agit entre autres de : Entrée Uzam et Amicongo (Kingabwa), Arrêt Banunu (Matete), Terrain Triomphal (Kasa-Vubu), Espace Maman Ngewu Pascal (Kingasani), Police Mango (Complexe sportif Masina), Rond-point UPN (En face de l’Université), Marché Masanga-Mbila (Mont-Ngafula), Triangle CNPP-Campus (Non loin de Rond-point Ngaba). Cette liste n’est pas exhaustive.

A cela s’ajoutent 4 centres de compactage afin de résoudre l’épineux problème d’entreposage des millions de bouteilles en plastique dont le premier est en construction à l’échangeur de Limete, non loin de la station-service Total. Les travaux sur celui du quartier Kabila, dans la commune de la Nsele, font les pieds de grue (Ndlr : Entre le boulevard Lumumba et la concession de l’aéroport international de Ndjili) à cause d’un imbroglio administratif entre la ville et la Régie des voies aériennes (RVA).

” Un centre de compactage sera construit par Ok Plast sur l’emprise publique et non sur le terrain de la RVA. Nous demandons la reprise des travaux de construction du centre de compactage afin de donner du travail aux jeunes du quartier ”, a plaidé M. Jean Disashi, chef du quartier Kabila.

Les 22 sites précités et 4 centres de compactage veilleront à collecter et recycler les déchets plastiques le plus tôt possible pour limiter les risques sanitaires liés à la dégradation natu-
relle du plastique en RDC, et limiter la stagnation des eaux et la prolifération des moustiques et donc, des maladies qui leurs sont associées afin de créer un cadre de vie salubre, agréable et durable pour tous à Kinshasa, telle est l’ambition du duo Hôtel de ville de Kinshasa – Ok Plast.

” Nous travaillons 6 jours sur 7. Sur les sites déjà prêts, la collecte commence à 07h30 et s’arrête à 17h30 ”, a fait savoir M. Moussa de Ok Plast qui était accompagné de M. Amin. Mais qu’en est-il du prix ? ” Le prix d’un kilo des bouteilles collectées revient à 100 FC ”, a fait savoir la gestionnaire du site de Banunu-Matete.

Avant tout achat, le colis est vérifié et pesé sur la balance avant d’être entreposé dans le container en attente de transfert à l’usine moderne en construction dans la commune de Limete. Celle-ci, selon M. Jérôme Sekana, pourrait être inaugurée en décembre 2021 par le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Coût de l’investissement, 15 millions de dollars américains.

” Ça sera la deuxième usine en Afrique après celle installée au Nigeria qui collectera et traitera 20 tonnes de déchets plastiques par jour. L’ambition est de monter en puissance pour arriver à 50 tonnes ”, a révélé le patron de l’Agence-conseil en communication de Ok Plast. Avant d’ajouter : ” On ne peut pas démarrer l’usine sans cette matière première. Il fallait, six mois avant, donc constituer un stock issu de la collecte compactée et transformée en paquets pour alimenter l’usine sans arrêt ”.

Parce que rien ne peut se faire sans la volonté et l’implication de la population Congolaise, le tandem s’engage à faire évoluer les habitudes quotidiennes de chacun en organisant des actions de sensibilisation auprès des écoles, des universités, des restaurants, des marchés, des entreprises, des stades, des églises, des ménages et dans tous les pôles d’attraction où de l’eau vendue en bouteille plastique et les boissons gazeuses sont très consommés.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top