Economie

Avec le lancement du logiciel “ SIGMAP ” : Aimé Boji informatise la transparence dans la gestion des marchés publics

C’est une première en République Démocratique du Congo. Le Système intégré de gestion des marchés publics (SIGMAP), entendu comme une plateforme Informatique de gestion transparente des marchés publics, poursuit un double objectif : 1) Renforcer la transparence dans la gestion des marchés publics en République Démocratique du Congo (RDC) et, 2) Générer des économies substantielles pour les caisses de l’État. ” Étant un plan qui traduit les objectifs que la RDC s’est assignée en matière de gestion des Finances publiques, ainsi que les Réformes clés qu’elle entend mener dans les sept (7) prochaines années, le SIGMAP va aussi offrir la possibilité d’automatiser l’ensemble des procédures, en réduisant le délai de traitement des dossiers et en assurant leur traçabilité ainsi que la production automatique des statistiques”, a déclaré le ministre d’État, ministre du Budget, dans son mot de circonstance. Aimé Boji Sangara est également revenu sur les éléments qui ont concouru à la mise en place de ce logiciel.

” J’aimerais rappeler que c’est depuis le 27 avril 2010, que le Gouvernement de la République s’est doté d’une loi actualisée, relative aux marchés publics. La mise en place de ce cadre juridique a été accompagné par la création des organes de gestion et de contrôle conformes aux standards internationaux. Malgré les avancées significatives dans la réforme des marchés publics, la mise en application complète de cette règlementation souffre encore du problème de traitement manuel et moins efficient du processus des marchés publics. Le Gouvernement était donc conscient que cette situation ne garantissait pas pleinement la traçabilité, la transparence et l’exhaustivité des informations. Voilà d’où est venue la nécessité de mettre en place le SIGMAP ”, a précisé le ministre du Budget.

Pour sa part, le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a, avant de procéder au lancement officiel de ce Système, salué dans son discours la mise en place d’un mécanisme qui vient garantir la sécurité et la gestion transparente des fonds publics.

” La passation des marchés publics est un domaine qui comporte des risques élevés de corruption(…). La mise en place, à ce jour, du Système intégré de gestion des marchés publics, procède de cette vision de faire un pas de plus dans la marche vers le renforcement de la responsabilité, l’intégrité et la transparence de la commande publique. Dès lors, l’utilisation d’un Système informatique intégré doit pouvoir permettre à notre pays d’accélérer sa marche sur la voie du développement. Il s’agit ici d’un mécanisme permettant de garantir la sécurité des fonds publics ” , a souligné le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top