Economie

Avec l’érection d’un hôpital général de référence à Fungurume : TFM s’emploie à relever le niveau de vie des communautés riveraines

Bientôt Fungurume, une commune minière située dans le territoire de Lubudi, à 200 kilomètres de Lubumbashi, chef-lieu de la richissime province du Haut-Katanga, sera doté d’un Hôpital général de référence (HGR) digne de ce nom (Ci-dessous la maquette illustrative). Dans le cadre de la matérialisation de son cahier de charges, d’une hauteur de plus de 31 millions USD, Tenke Fungurume Mining (TFM), filiale de CMOC International, s’emploie à relever le niveau de vie des communautés riveraines avec l’érection de cette formation hospitalière.  ‘’ D’une capacité de 200 lits, cette structure médicale géante va offrir, au-delà du confort, des soins de santé de haute qualité. Près de 400 mille personnes vont en bénéficier directement ‘’, indique sa Direction de communication dans une dépêche envoyée, le mardi 18 octobre 20200, à Géopolis Hebdo. ‘’ Nous nous sommes engagés auprès de la communauté à réaliser notre cahier de charges à 100 % ‘’, a déclaré le professeur Edouard Swana, ci-devant Directeur du Développement communautaire, département qui pilote l’exécution du cahier de charges. Le professeur Swana tient ses propos fermes chaque fois qu’il parle du cahier de charges. Cela a été le cas à la dernière rencontre de restitution trimestrielle qui a réuni TFM et les deux comités locaux de développement de la commune de Fungurume et de la chefferie des Bayeke, en présence la Division provinciale de la santé du Lualaba.

Après un tour d’horizon complet des projets contenus dans le cahier de charges, il était temps de présenter l’un des projets-phares, l’Hôpital général de référence de Fungurume. D’une capacité de 200 lits, cette structure médicale géante va offrir, au-delà du confort, des soins de santé de haute qualité. Rien n’y manquera, du service des urgences en passant par la pharmacie, la gynéco-obstétrique, la pédiatrie, la médecine interne, la chirurgie, les services spécialisées comme la physiothérapie, la dentisterie, l’imagerie médicale jusqu’au service d’isolement des contagieux.

Il a fallu une année pleine pour que l’étude de faisabilité soit finalisée. L’ouvrage est de taille. Le Fonds social communautaire de TFM a dû voler au secours du processus pour financer cette étape, qui a été conduite par Building Concept, un bureau d’étude local. Le travail est de qualité. L’hôpital va avoir trois niveaux, des parkings spacieux, des entrées piétonnes et une touche futuriste, une capacité en relai d’énergie solaire pour lui assurer une totale autonomie en cas de perturbation de la fourniture du courant électrique.

‘’ C’est une grande première dans cette partie de la République. Cette zone de santé a longtemps œuvré avec un centre de santé de référence. Maintenant, avec l’apport financier de TFM et la volonté politique, nous pouvons espérer que ce projet sera concrétisé et que la zone de santé sera dotée d’une structure de deuxième échelon répondant aux normes. Tel que ça été présenté, c’est vraiment un hôpital moderne avec tous les services de base ainsi que des services de spécialité ‘’, a fait savoir le Dr. Daniel Masoji, Représentant du Chef de Division provinciale. Profitant de l’occasion ainsi offerte, ce professionnel de santé a salué l’apport de TFM dans la concrétisation de ce projet.

‘’ Avec cette taille, l’hôpital va desservir toute la zone de santé de Fungurume. Les limites géographiques de la zone de santé de Fungurume dépassent de loin celles de la concession. Donc, plus de 400 mille personnes en sont des bénéficiaires directs ‘’, a-t-il ajouté.

L’Hôpital général de référence est l’un des plus grands ouvrages figurant dans le cahier de charges qui va réaliser pendant ce quinquennat. Ledit cahier de charges contient également d’autres projets dont notamment, l’Institut supérieur des techniques appliquées, l’Ecole secondaire technique, des Ecoles primaires et maternelles, des Centres et postes de santé disséminés à travers la concession, l’appui à la lutte contre les épidémies, la réhabilitation de plus de 100 kilomètres de routes de desserte agricole, l’introduction de l’approche Songhaï, une technique de développement communautaire intégré à base agricole, le forage de plus de 70 puits d’eau potable, l’adduction d’eau à Fungurume, les infrastructures pour les populations vulnérables, l’encadrement des femmes. Cette liste n’est pas exhaustive.

Bref, tous les secteurs de la vie de la communauté seront touchés. Comme quoi, il s’agit non seulement de répondre aux besoins immédiats de la population, mais aussi de construire des communautés durables capables de se prendre en charge et de contribuer à l’essor de la République Démocratique du Congo (RDC).

Il sied de noter que Tenke Fungurume Mining (TFM) est l’un des plus grands producteurs de cuivre et cobalt en RDC et au monde. Situé entre la cité de Tenke et la commune de Fungurume, ce projet offre une source de revenus vitale pour les communautés locales et le pays. TFM a produit plus de 125.000 T/cuivre et 10.000 T/cobalt et payé plus de 650 millions USD au trésor public durant le premier semestre 2022.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top