Economie

Avec l’inauguration de 3 premiers puits forages : Le groupe Angel rend l’ascenseur à ses nombreux consommateurs de Beni, Bunia et Butembo

” L’eau, c’est la vie ”, dit-on. Située à cheval sur l’équateur, la République Démocratique du Congo (RDC) dispose d’un potentiel hydrographique très riche en eaux douces constitué du grand et majestueux fleuve Congo, des cours d’eau et lacs. Malgré cela, le pays peine toujours à améliorer la desserte en eau et électricité. S’agissant particulièrement de l’eau potable, le taux de desserte est d’environ 26%, l’un des plus bas en Afrique. Beaucoup de congolais n’ont pas accès à cette denrée devenue si rare et chère communément appelée ” or bleu ”. Face à cette triste situation, la population recourt à l’eau de pluie et de certaines sources avec des conséquences néfastes sur la santé dont l’augmentation des cas de contamination dûes aux maladies d’origine hydrique. En vue de faciliter à la fois la desserte et l’accès de la population à l’eau potable, le groupe Angel, entreprise de production de produits plastiques, hygiéniques, de beauté et de nettoyage basée à Kinshasa, capitale de la RDC, vient de réaliser 3 puits forages à Beni et Butembo, dans la province du Nord-Kivu, et à Bunia, dans la province voisine de l’Ituri, au profit des populations de cette partie du pays qui ont longtemps souffert de la pénurie d’eau potable. Annonce faite par M. Jérôme Sekana, Délégué général du groupe Angel, lors d’une séance de restitution organisée, le samedi 20 novembre dernier, à l’immeuble Reine de la Paix, après la fin de la mission qu’il a récemment effectué à l’Est de la République pour le compte de Angel Cosmetics, PalmCo et Ok Plast faisant partie intégrante de cette jeune entreprise citoyenne qui place le social au cœur de sa stratégie commerciale.

Loin de cette entreprise située à la 17ème rue Limete-industriel l’idée de remplacer la défaillante Régie de distribution d’eau (Regideso) dans cette partie de la République mais il s’agit plutôt d’un geste de cœur posé dans le cadre de sa responsabilité sociale, car la majorité des habitants de Béni, Butembo et Ituri consomment les produits haut de gamme estampillés Angel. S’agissant du nombre des bénéficiaires, l’orateur du jour a précisé que les forages réalisés ont la capacité de desservir jusqu’à 45 000 ménages.

” Nous avons fait des études pour venir en aide aux populations de Bunia, Beni et Butembo. Le groupe Angel a réalisé 3 grands puits forages dotés d’un mini réseau de distribution en termes des fontaines. Chaque fontaine à la capacité de desservir 15 000 ménages avec 20 m³. Il s’agit des réalisations à hauteur de 135 000 dollars américains. Le plus important est de sortir nos compatriotes en difficulté de la pénurie d’eau. Nous faisons ces actes pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie de nos compatriotes “, a fait savoir M. Jérôme Sekana.

Dans la foulée, le Délégué général du groupe Angel a aussi annoncé la construction d’une grande usine de recyclage des bouteilles en plastique à Kinshasa, par Ok Plast, dans le cadre du programme ” Kintoko ” qui contribue également à l’assainissement de la ville.

” Le groupe Angel investit pour le développement à travers le social. Nous sommes en train de finaliser la construction d’une très grande usine de recyclage des bouteilles en plastique en RDC. Ok Plast avec sa campagne Kintoko constitue la fer de lance de l’opération Kin Bopeto. Nous achetons à ce jour 20 tonnes de bouteilles en plastique par jour. Nous recyclons ces bouteilles à l’infini. Nous sommes également en train de construire un centre de compactage “, a-t-il indiqué.

Profitant de l’occasion ainsi offerte, Jérôme Sekana a également balayé d’un revers de la main les allégations sur la maltraitance des travailleurs du groupe Angel. A l’en croire, les plus ou moins 3 000 travailleurs des sociétés Angel Cosmetics, PalmCo et Ok Plast sont bien traités.

” Je vous rassure que les salaires des agents d’Angel Cosmetics sont confortables. Ils bénéficient des primes qui vont au-delà de ce qu’on a l’habitude de voir à Kinshasa. Nous avons sorti de l’argent pour barrer la route aux érosions du quartier Ndanu, dans la commune urbano-rurale de Limete, où habite une grande partie de nos agents. Du point de vue sanitaire, nous prenons bien en charge nos agents. Ils bénéficient des cadeaux et fournitures scolaires divers pour mieux organiser la rentrée scolaire de leurs enfants chaque année scolaire. Le personnel d’Angel Cosmetics ne sont pas maltraités. On veille également sur leur sécurité. L’Office Congolais de Contrôle (OCC) a installé ses bureaux au sein de l’usine pour vérifier ce que nous posons comme acte “, a-t-il précisé.

En rappel, c’est depuis octobre 2019 que le groupe Angel intervient à Kinshasa et presque partout en RDC.

Répondant à l’appel lancé par les autorités compétentes du pays pour participer à la riposte nationale afin de barrer la route à la pandémie de Coronavirus (Covid-19), le groupe Angel a doté plusieurs institutions, entreprises et formations hospitalières du pays de tonnes des matériels anti-covid. En 2022, elle compte encore faire plus ! Qui vivra verra !

Dieudonné Buanali

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top