Politique

Bilan à Mi-parcours du mandat de Félix Tshisekedi à tête de l’Union Africaine : Professeur Ntumba Luaba parle des avancées significatives

C’est depuis le mois de février de l’année en cours que la République Démocratique du Congo est officiellement en tête de l’Union Africaine(UA), à travers son président de la République Félix Tshisekedi. Pour mener à bien son mandat à la tête de cette organisation internationale régionale, le chef de l’État de la RDC a nommé un Panel en Octobre 2020, composé d’éminents fils et filles du pays pour l’accompagner, surtout sur le plan de la réflexion. Ledit Panel est piloté par le professeur Ntumba Luaba, avec en son sein d’autres professeurs de renoms notamment Daniel Mukoko Samba et Isidore Ndaiwell. C’est dans ce cadre que 8 mois après l’acceptation du mandat de Félix Tshisekedi à l’Union Africaine, le Ministre de Communication et Médias, le Porte parole du gouvernement Patrick Muyaya et le coordonnateur du Panel Professeur Ntumba Luaba ont tenu un briefing devant la presse congolaise. Quel est le rôle joué par la RDC durant sa mandature à L’UA? Qu’est ce que l’Afrique a gagné parce que c’est d’elle qu’il s’agit, qu’est ce que le Congo-Kinshasa a gagné ? le professeur Ntumba Luaba a répondu à toutes ces questions.

Au plan national

Sur le plan national, le professeur Ntumba Luanda parle du retour de la République Démocratique du Congo sur la scène internationale, car elle a longtemps stagné dans l’effacement. «le pays souffrait de l’éclipse sur le plan international. La dernière grande conférence date de 1967 avec la cité de l’Union Africaine. Maintenant le pays a une grande visibilité sur la scène internationale, et on doit être fier de notre pays car on parle de lui maintenant en bien, avec le changement de narratif. Alors que la RDC était toujours méprisée.» a dit le coordonnateur du Panel qui accompagne le mandat de la RDC à l’Union Africaine le professeur Ntumba Luaba.

A l’en croire, La RDC commence à faire son entrée dans certaines zones où elle était quasiment absente dans l’équilibre géopolitique continental. Avec son retour sur la scène internationale manifestée par l’accession du Président Félix Tshisekedi à la présidence de l’UA, le pays réapparaît même dans le personnel de l’Union Africaine. «Il y a un de nos compatriotes qui vient de gagner le poste de directeur de ressources humaines de l’Union Africaine. Donc maintenant il faut compter avec la RDC.» a ajouté Ntumba Luaba.

Au plan Africain

Comme chaque mandature, l’Union Africaine sous le mandat du président Félix Tshisekedi a pour thème : « Art, Culture et patrimoine». Mais le chef de l’Etat congolais a apporté du sien, en prolongeant le concept développé pour traduire la vision de son mandat au pays du “peuple d’abord ” au niveau africain. Il a inscrit sa vision sous le concept : “Afrique que nous voulons, est une Afrique au service du peuple.”

Dans le domaine ayant trait au thème (Art, culture et patrimoine), On note des évènements importants. Le coordonnateur du Panel parle des activités telles que l’organisation du prix littéraire national et le prix littéraire panafricaine. «c’est la première fois qu’on crée un prix littéraire panafricain. Jusque là il fallait que ça soit la RFI qui prime les africains.» a déclaré le professeur Ntumba Luaba.

Il y a à mettre dans l’actif du chef de l’Etat congolais, une nouvelle dynamique insufflée à l’UA . «Il a présidé 3 sommets en virtuel» rapporte le professeur Ntumba Luaba, en signalant que plusieurs présidents qui sont passés à l’Union Africaine n’ont apparu que dans la cérémonie d’acceptation de leur mandat et celle consacrée à la cession du bâton de commandement. Il note aussi une avancée importante dans la lutte contre la Covid-19, avec l’obtention des licences pour la fabrication des vaccins dans le continent.

On parle des avancées significatives dans le dossier Grand Inga, considéré comme moteur de l’intégration économique et de l’industrialisation de l’Afrique. La mandature de la RDC a connu aussi plusieurs crises, celle du Barrage de la Renaissance opposant l’Égypte, l’Éthiopie et le soudan, dont la RDC à la tête de l’Union Africaine a offert ses bons offices comme médiateur.

Plusieurs activités sont prévues avant la fin du mandat du chef de l’Etat congolais à la tête de l’Union Africaine. Le Ministre de la communication et médias, porte parole du gouvernement Patrick Muyaya a rappelé que Félix Tshisekedi portera la voix de l’Afrique à la COP 26 qui se tiendra à Novembre de l’année en cours à Glasgow.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top