Economie

Campagne sur le civisme fiscal initiée par la CCM : Félix Tshisekedi : ” J’apporte tout mon soutien à la campagne de sensibilisation sur le civisme fiscal et la gestion responsable des deniers publics. ”

Il est prouvé à maintes fois que l’absence de la culture fiscale et la gabegie financière sont parmi les causes principales de l’émiettement de moyens que doivent disposer les États pour la mise en œuvre de leur politique de développement. Le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ne cesse d’afficher une posture qui n’abdique pas face aux combats contre ces maux qui, si une fois persistent, l’éloigneraient de sa vision de gestion résumée au concept ” Le peuple d’abord”. C’est en tout cas tout le sens de sa présence à l’esplanade du palais du peuple, le samedi 11 septembre 2021, pour lancer officiellement la campagne sur ” le civisme fiscal et gestion responsable des deniers publics “. Une campagne initiée par la Coordination pour le Changement de Mentalités (CCM), une structure de la Présidence de la République, avec ses partenaires les ministères des Finances, du Budget, les régies financières aussi bien nationales [La Direction Générale des Impôts (DGI), la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) et la Direction Générale des Recettes Administratives, Domaniales et des Participations (DGDA)] que provinciales, mais aussi d’autres institutions de la République.

Le Président Félix Tshisekedi a rappelé l’avantage de la nécessité de s’acquitter des obligations fiscales. Pour le premier citoyen de la République, le rôle que joue l’impôt dans le développement est universellement reconnu.

« L’impôt joue un rôle essentiel dans le développement des nations. Par l’impôt, les Etats mobilisent les ressources qui leur permettent d’intervenir dans plusieurs domaines qui sont déterminants en terme de développement tel que la mise en place des infrastructures de base, la couverture sociale, l’éducation, les soins de santé, les logements, l’eau, l’électricité ou encore la sécurité.», a déclaré Félix Tshisekedi. Occasion pour lui de confirmer tout son soutien à la campagne qu’a initié la Coordination pour le Changement des Mentalités.

« J’apporte tout mon soutien à la campagne de sensibilisation sur le civisme fiscal et la gestion responsable des deniers publics en République Démocratique du Congo afin d’affirmer haut et fort la détermination de tourner effectivement notre pays vers des lendemains meilleurs », a déclaré le Président de la République avant le lancement officiel de la campagne.

Ayant entre autres comme missions la prévention, la sensibilisation et la lutte contre toutes formes d’antivaleurs, à travers cette campagne, la CCM se propose de faire office d’un exercice pédagogique. A en croire son Coordonnateur Principal, Jacques Kangudia : « La campagne de sensibilisation sur le civisme fiscal et gestion responsable des deniers publics a pour objectif général d’éveiller la conscience de la population, des administrations fiscales et des décideurs au civisme fiscal afin d’instituer la culture fiscale en RDC.»

Il est clairement établi ici que cette campagne ne vise pas seulement les contribuables, mais également les gestionnaires de fonds collectés à tous les niveaux de responsabilité que ce soit. Elle durera six mois, soit de septembre 2021 à mars 2022. Le Coordonnateur Principal de la CCM a annoncé dans la foulée les modules qui serviront d’outils à cette sensibilisation. Il s’agit des notions sur le patriotisme, la bonne gouvernance, le civisme et fiscalité, la vulgarisation des textes et communication fiscale. Il est à préciser que cette activité couvrira l’ensemble du territoire national.

Faire d’une pierre deux coups : l’application Fin-Alerte voit le jour

Félix Tshisekedi a fait d’une pierre deux coups. Profitant de l’occasion ainsi offerte, le PR05 a aussi lancé l’application numérique dénommée Fin-Alerte créée par le ministère des Finances. Celle-ci permet de dénoncer, « les fraudes fiscales, les fraudes douanières, les tracasseries administratives, le harcellement, la concussion, la corruption et tout acte illégal. », a indiqué l’argentier national, Nicolas Kazadi. Ce dernier a annoncé à son tour qu’un numéro vert sera rendu public incessamment.

Il sied de noter que ce dispositif informatique est destiné à intensifier la lutte contre toutes formes de « prédations dans nos regies financières, en offrant à tous les contribuables la possibilité de dénoncer en toute sécurité, les pratiques illégales dans les circuit fiscal et parafiscal de notre pays.»

Quant à la campagne de sensibilisation sur le civisme fiscal et gestion responsable des deniers publics, son prologue s’est constaté juste après son lancement, avec une caravane motorisée dans la capitale.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top