Politique

Cerise sur le gâteau :100 jours, Alexis Gisaro inaugure le saut-de-mouton d’Assanef

Enfin, une bonne nouvelle pour les usagers de l’avenue de Libération, ex 24 novembre, le dernier et le plus long saut-de-mouton de la ville-province de Kinshasa, bâtit par la société Safricas Congo au croisement de l’avenue éponyme et de l’avenue Sergent Moke, est maintenant opérationnel. Cet imposant ouvrage d’art a été inauguré par le ministre d’État, ministre des Infrastructures et Travaux Publics (ITP), M. Alexis Gisaro, le jour même de la présentation du bilan de 100 jours du Gouvernement Sama Lukonde. Tout un symbole. malgré la fête, le travail de la rénovation et de la reconstruction de la RDC continue.

 

En effet, c’était une journée marathon pour le Ministre d’État, Ministre des ITP, M. Alexis Gisaro Muvunyi, le mercredi 04 août dernier, qui était à Cheval entre deux événements : Assister à la présentation du bilan des Warriors à la salle Show Buzz et prendre part à l’inauguration du dernier saut-de-mouton de la capitale dont les travaux venaient de prendre fin.

Après la sortie de la messe d’actions de grâce marquant les 100 premiers jours du gouvernement Sama Lukonde, le ministre Gisaro s’est rendu au saut-de-mouton de la place Assanef, précisément au croisement des avenues de la Libération et Sergent Moke afin de l’ouvrir à la circulation. Pour ce faire, le numéro 1 des ITP a appelé les usagers au civisme et à la protection de cet ouvrage d’art dont les travaux ont coûté une bagatelle somme d’environ 4 millions de dollars américains. Très ovationné par le public et les riverains, Alexis Gisaro a, après avoir coupé le ruban symbolique, parcouru de bout-en-bout l’ouvrage.

Voulant éclairer la lanterne des chevaliers de la plume et du micro, M. Victor Tumba, Directeur Général de l’Office des Voiries et Drainage (OVD), a indiqué que ce saut-de-mouton est le plus long de tous. ll est le dernier à être inauguré sur les quatre confiés à la disposition de l’OVD en sa qualité de Maître-d’ouvrage délégué.

Mesurant 333 m de longueur et 5,50 m de largeur avec une hauteur sur pont de 5 m, cet ouvrage vaut son pesant d’or, car, explique-t-il, il vient résoudre la problématique des embouteillages dans la capitale congolaise. Ainsi, l’entreprise Safricas Congo, exécutant de ces travaux, va poser des séparateurs afin d’éviter des accidents à côté de ce saut-de-mouton. Aussi, 26 mois ont suffi aux ingénieurs de cette entreprise de construction pour ériger ce saut-de-mouton.

D’une étape à une autre. De l’Assanef aux avenues Assossa et Gambela, le patron de la politique nationale des Infrastructures s’est imprégné de l’évolution des travaux d’assainissement qui va de l’avenue Ngiri-Ngiri dans la commune portant le même nom, jusqu’à l’avenue Manifeste dans la commune voisine de Selembao. Longue de 900 m, les travaux sont en phase de construction des caniveaux afin de faciliter le drainage des eaux de pluie et usées.

A ce jour, aucun saut-de-mouton n’est resté en construction. Tous ont été inaugurés et ouverts à la circulation. Il s’agit des sauts-de-mouton de Kinsuka-Pompage, Socimat, Mandela, Debonhomme, Liberté-Bitabe et Pascal.

Dieudonné Buanali et Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top