EDUCATION

Clôture de la 3ème revue conjointe de la stratégie sectorielle de l’éducation en RDC : Les participants notent des avancées significatives mais aussi des défis à relever

Ouverts depuis le 14 octobre 2022 à l’hôtel du fleuve à Kinshasa, les travaux de la troisième revue conjointe de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation (SSEF 2016-2025), ont pris fin lundi 17 octobre. C’est le Ministre de l’EPST en sa qualité de président du Groupe thématique Éducation qui a présidé la cérémonie de clôture de ces assises qui ont réuni plus de 200 acteurs du secteur de l’éducation venus de l’intérieur et de l’extérieur du pays, tous oeuvrant dans le domaine de l’éducation et de la formation. Des partenaires techniques et financiers du secteur éducatif ont également pris part à ces travaux qui se sont déroulés sous la coordination du Secrétariat permanent d’appui et de coordination du secteur de l’éducation (SPACE).

Il ressort de ces assises que le gouvernement de la République Démocratique du Congo, à travers la Stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025, a réalisé des progrès importants même s’il existe encore des défis majeurs à relever pour améliorer et transformer davantage le système éducatif du pays.

Le Ministre de l’EPST, en présence de son collègue de l’ESU, a salué le bon déroulement de ces assises qui ont a abouti à une panoplie des recommandations visant la transformation sensible du système éducatif.

“Nous avons suivi pas à pas le déroulement de vos travaux tant au niveau des plénières qu’au niveau des ateliers. A cet effet, permettez moi de vous exprimer ma totale satisfaction à la lumière des résultats même partiels qui me sont parvenus. Je suis également satisfait de l’esprit de dialogue et de la dynamique sectorielle qui ont animé les échanges parfois houleux pendant ces quatre jours de travail”, a déclaré Tony Mwaba.

Le Patron de l’EPST a salué aussi le fait qu’au cours de ces assises, les participants ont dressé le bilan des réalisations de la stratégie sectorielle sur l’ensemble du secteur en présentant notamment l’état d’avancement de la mise en œuvre de 8 programmes de la stratégie et les principales réformes du secteur. Ils ont également tiré des leçons et défini les perspectives et les grandes options pour une mise en œuvre plus efficace de la stratégie d’ici 2025. “Ces nouvelles options devront reposer sur une planification plus resserrée de la stratégie en tenant compte des priorités nationales du secteur de l’éducation”, a-t-il souligné.

Notons que les participants ont aussi relevé les grands défis auxquels le secteur fait face dans la mise en œuvre de la stratégie et ont proposé des actions prioritaires pour la transformation du système éducatif. Parmi les défis, il y a deux majeurs : celui du financement du secteur dans son ensemble et celui de la concertation entre tous les partenaires éducatifs qui interviennent dans la mise en œuvre de la stratégie.

Le Premier défi, selon Tony Mwaba, nécessite un engagement fort de l’État, engagement qui devra se traduire par un accroissement significatif du financement public en faveur du secteur de l’éducation et une prise en main plus affirmée des réformes sectorielles par l’État. Le deuxième défi en croire le Ministre de l’EPST, appelle à un engagement plus fort et plus concerté de tous les partenaires éducatifs dans un cadre de partenariat redynamisé et plus cohérent.

Signalons enfin que les organisateurs de ces assises, sous la coordination du SPACE, ont salué la détermination du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et l’implication du Gouvernement Sama Lukonde qui constitue un facteur important et déterminant pour la réussite de la Stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation à travers les réformes qu’elle préconise. La Révue à mi-parcours a ainsi offert la meilleure opportunité pour formuler les propositions concrètes de réajustement de la stratégie afin d’en faire un véritable instrument de transformation du système éducatif pour la période 2023-2025. Elle ouvre également des pistes pour l’élaboration de la prochaine stratégie pour la période de 2026-2035.

GH.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top