Société

Clôture de la formation sur la gestion de la chaîne logistique électorale: Sylvie Birembano salue la qualité des matières reçues par les participants

Débutée depuis le lundi dernier, la formation sur la gestion de la chaîne logistique électorale, une formation qui consistait à octroyer au personnel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les connaissances sur les spécificités environnementales et opérationnelles pour une logistique rationnelle au sein de cette institution afin de mener à bien les échéances électorales de 2023 en République démocratique du Congo (RDC) a été clôturée mardi 24 mai 2023, par le Questeur adjoint de la Centrale électorale, Sylvie Birembano Balume et cela au nom du Président Denis Kadima empêché.

Une session de formation de deux jours qui s’est tenue à l’hôtel Memling, dans la commune de la Gombe.
Cette activité, réalisée grâce au partenariat avec la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES), avec le financement de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), s’est articulée sur plusieurs modules en lien direct avec les principes de gestion logistique en vue de faire face à la problématique du déploiement de l’ensemble du matériel électoral.

Dans son mot de clôture, Sylvie Birembano, questeure adjointe de cette institution d’appui à la démocratie, s’est dite ” convaincue que les formateurs de formateurs de la CENI se sont dotés d’un guide pratique contenant les règles de transport, de conservation prenant en compte les spécificités environnementales et opérationnelles pour une logistique rationnelle.

En plus de l’uniformisation des procédures et documents de la gestion logistique”, a-t-elle relevé.

Et d’ajouter : ” non sans être félicitée de ce que la direction de logistique de la Centrale électorale a été renforcée en planification liée à la cartographie des centres de vote pour ne pas recourir à l’improvisation”.

Insistant sur la responsabilité pénale du logisticien, le questeur adjoint a indiqué qu’aussitôt terminée, cette formation ouvre la porte à une deuxième étape, cette fois-là, au niveau des pools pour faire bénéficier également les démembrements.

C’est en somme, poursuit-elle, ” un ensemble de pré-requis, avec notamment l’apport de la facilitatrice externe Bibiche Ngomba Kasanda, permettant une bonne maîtrise de la chaîne logistique qu’ont assimilée les participants”, a souligné le rapporteur adjoint.

Il faut retenir que ces évaluations ont permis de circonscrire les points forts et les points faibles. Avec, en même temps, l’avantage, pour les participants, de capitaliser les échanges d’expériences.

Pour sa part, Sylla Mountanga, le représentant pays de l’IFES, s’est, de nouveau réjoui, de l’excellence des rapports avec la CENI dans l’organisation de l’ensemble des activités auxquelles son institution est associée dans le cadre de son accompagnement à la réussite du processus électoral en cours en RDC.

Montrant tout son enthousiasme à accomplir cette tâche, il l’a loué l’assiduité dont ont fait montre les participants ayant témoigné leur intérêt pour la formation reçue qui renforce leurs capacités opérationnelles.

Conséquemment, les bénéficiaires de cette session, par la voix de Jean-Baptiste Itipo, par ailleurs directeur de la communication de la CENI, ont exprimé leurs vifs remerciements pour la matière engrangée.
Promettant, le moment venu, d’en faire l’usage convenu.

Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top