Société

Cloture de l’atelier de la mise à niveau au ministère de l’environnement par FAO : Les participants outillés sur la gestion de la bonne gouvernance environnementale

Pendant 4 jours, soit du 11 au 14 juillet, les coordonateurs et surpeviseurs du ministère de l’environnement et développement durable venus des différentes provinces de la RDC, étaient en retraite de formation au fleuve Congo hôtel à Kinshasa. Initié par le ministère de l’environnement , sous l’appuie financière et technique de la FAO, dispensé par des formateurs internationaux cet atelier avait pour objectif outiller les différents participants à la bonne gouvernance environnementale et à la gestion responsable des ressources naturelles, ainsi que les effets des changements naturelles, et celui de changement climatique.

Dans son mot, Aristide ongone Obame, le représentant de la Fao en RDC se dit satisfait du contenu capital et diversifiée de cette formation, ayant permis de renforcer les capacités des coordonateurs provinciaux et urbain du ministère de l’environnement et développement durable.
“Désormais nous présumons que les participants maîtrisent des nouveaux paradigmes, qui traduisant les niveaux des connaissances actuellement dans le domaine de l’environnement et développement durable” a t’il déclaré.

Cette formation a surtout permis aux participants d’être informés sur le thème d’actualité, spécialement sur les tourbières, leurs problématiques en RDC, leurs enjeux et approches pratiques.
A en croire le représentant de la FAO : après cette formation, la RDC dispose désormais des cadres capables d’assurer la gestion de l’environnement, le développement durable et les changements climatiques, mais aussi d’y apporter des réponses et solutions pratiques adaptées à leur contexte. il seront ainsi capable de conseiller, faire remonter au sphère de décisions des problèmes qui se posent dans leur milieu de travail, avec technicité et professionnalisme.

A son tour le ministre de l’environnement et développement durable, Ève Bazaiba a promis de s’illustrer par les sanctions concrètes. “Avant je ne voulais pas sanctionné parce que je douté de leur formation, mais aujourd’hui que vous êtes formés je n’hésiterais pas de sanctionner, car tous qu’on vous a appris ici, vous devez le transmettre a vos collaborateurs pour que eux aussi soient informés par rapport au nouveau paradigme.” A dit la Vice-remière ministre.

Quelques bénéficiaires de ladite formation n’ont pas manqué des mots pour exprimer leur gratitude à l’endroit des organisateurs. La coordinatrice de l’environnement et développement urbain de Mont Amba à Kinshasa, a promis de capitaliser cette formation. ” Ce que nous avons eu pendant le 4 jours c’était autour de la bonne gouvernance environnementale, la gestion raisonnable des ressources naturelles, et c’est ce que nous devons à notre tour capitaliser et répercuter auprès de nos collaborateurs, pour la bonne gouvernance environnementale”. a-elle pour sa part laissé entendre.

Cette formation de 4 jours était clôturée avec la présence de la reponsable politique de tutelle, a été sanctionné par la remise des brevets à chacun de participant.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top