TECHNOLOGIE

Concessions des centres et instituts de recherche scientifique publics : José Mpanda met en demeure tous les occupants privés

” Demandez, et l’on vous donnera (…) ”, parole des saintes écritures. Il avait sollicité, au cours d’un Conseil des Ministres, tenu en Mars 2022, la rénovation et la modernisation des bâtiments abritant les sièges des centres et instituts de recherche dépendant du portefeuille ministériel transversal dont il a la lourde charge de remettre sur orbite. Il a obtenu gain de cause. Il, c’est Me José Mpanda Kabangu, ci-devant Ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique. En effet, le Gouvernement Sama Lukonde s’active déjà pour le premier coup de pioche. Tous les centres et instituts de recherche publics feront bientôt peau neuve. Avant le début proprement dit des travaux de réhabilitation et de modernisation de ces édifices publics, tous les occupants des concessions de ces lieux d’études scientifiques, du savoir et des recherches poussées, transformés, avant l’avènement du warrior Mpanda Kabangu, en restaurants de fortune communément appelés Malewa, Ngandas, dépôts divers, parkings des véhicules, maisons de squating, bureaux privés, lieux de négoce et de prostitution, les exemples sont légions, ont été invités par l’autorité compétente à vider les lieux. En les chassant comme Jésus de Nazareth, le ministre José Mpanda a tenu à rappeller à tous les Directeurs et Gestionnaires desdits centres et instituts de recherche que la nature et la mission des toutes ces institutions de recherches pour le développement de la science et du pays n’ont pas changé.

Voilà pourquoi, en exécution de la décision gouvernementale prise lors du 45ième réunion du Conseil des ministres tenu au mois de Mars dernier, un appel au droit et une mise en demeure viennent d’être lancés depuis le mercredi 21 août par la cheville ouvrière du Ministère de la Recherche scientifique et innovation technologique (MRSIT), Odon Ndambu Mwalanga, à tous les occupants des locaux dans des concessions des centres et instituts de recherche scientifique publics. C’est dans un communiqué de presse rendu public récemment et dont le tabloïd Géopolis Hebdo s’est procuré une copie que l’on retrouve ladite décision.

Parmi les décisions adoptées lors du Conseil des Ministres de Mars susévoqué, il est question de procéder à la rénovation et à la modernisation des bâtiments des centres et instituts de recherche dépendant du MRSIT.

Le communiqué d’Odon Ndambu qui vaut appel au droit et mise en demeure indique que tous les occupants devront se présenter munis de leur contrat au Secrétariat général entre le 1er et le 5 septembre 2022 pour toute fin utile. Et dépassé ce délai, l’autorité de tutelle appliquera d’autres moyens y compris ceux de droit pour procéder au déguerpissement administratif de ces occupants. Mais quels sont les centres et instituts de recherche concernés par cette décision gouvernementale ?

Les centres et instituts de recherche concernés par cette mesure sont notamment l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), l’Institut géographique du Congo (IGC), le Centre de recherche en sciences humaines (CRESH), le Centre de recherches géologiques et minières (CRGM), le Centre de recherche Agro-Alimentaire (CRAA/Lubumbashi), le Centre de recherche en sciences naturelles (CRSN/Lwiro), le Centre de recherche en Hydrobiologie (CRH/Uvira) et l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomiques (INERA).

Il sied de noter que le Ministère de la Recherche scientifique et innovation technologique n’est pas le seul à être touché par ce phénomène. D’autres ministères du Gouvernement central, voire même des Directions, divisions provinciales et sièges des institutions politiques vivent la même réalité. Pour une certaine opinion, cette proposition du ministre Mpanda doit être élargie à d’autres secteurs afin de remettre l’État Congolais dans ses droits et surtout, de redorer l’image ternie de toutes ces administrations.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top