election

Conférence-débat sur l’opération de révision du fichier électoral : Denis Kadima tient à une nouvelle image de la CENI

Le numéro un de la Centrale électorale, accompagné du 2e vice-président de l’institution, Didi Manara Linga, est revenu sur l’approche de la nouvelle équipe qu’il dirige en faisant connaître la vision ambitieuse des membres qui la composent.

Suivi concomitamment dans quatre salles, M. Denis Kadila a jeté la lumière sur les diverses réalisations de la CENI. En bonne place figurait l’actualisation de la cartographie des centres d’inscription des électeurs. Le  souci, à travers cette opération qui a mobilisé près de 9000 agents, est de rapprocher les centres d’inscription des électeurs.

Le Président de la CENI a évoqué aussi la mutualisation des efforts entre la Ceni et l’Office national d’identification de la population (ONIP), pour l’identification et l’enrôlement des Congolais.

“Notre équipe, à peine arrivée à la Ceni, a établi un diagnostic et a constaté que durant les trois derniers cycles électoraux, il y a eu beaucoup de plaintes de la part des parties prenantes. À tort ou à raison, la Ceni a été accusée notamment d’opacité dans la gestion électorale, de manque d’intégrité et de transparence dans la gestion financière.

Conséquence, un grand nombre ne croit pas que la Ceni peut faire un travail de qualité et en toute impartialité. Nous nous sommes mis au travail pour redorer le blason sur base de ce diagnostic en vue de relever le défi. Notre équipe a pensé, qu’au lieu de continuer à accuser les autres, il fallait travailler pour se faire accepter en tenant compte de diverses observations. Et la meilleure méthode, c’est à travers les interactions afin d’améliorer ce qui peut l’être. Car nous nous considérons au service du peuple congolais en général et de l’électorat en particulier », a déclaré le Président de la CENI au sujet de la nouvelle image qu’il veut imprimer.

S’agissant de la feuille de route publiée le 3 février dernier, le Président de la CENI est revenu sur les contraintes. « Nous faisons en sorte que les gens soient au courant de ce que nous entreprenons. On met plus en avant les aspects négatifs concernant l’institution. Lorsque nous évoquons des contraintes d’ordre sécuritaires et financières, une certaine opinion pense que nous mettons en avant les raisons d’une fuite en avant. D’emblée, j’assure que le glissement ne fait pas partie de notre vocabulaire à la Ceni. Nous allons nous battre avec vous pour avoir des élections au moment où on les attend, donc dans le délai imparti. En définitive, impliquant toutes les couches des Congolais en âge de voter dans le processus en cours, nous nous évertuons à tout faire pour ne pas faillir à notre tâche et remplir la mission qui nous a été assignée, avec une Ceni de rang mondial pour consolider la démocratie en République démocratique du Congo », a dit en substance le président de la CENI.

Plusieurs sujets liés essentiellement à l’organisation des élections avant la fin de 2023 ont été au cœur de l’interaction qui a suivi ses propos liminaires.

En tout état de cause, Denis Kadima Kazadi a clairement renouvelé l’engagement qu’il a pris, dès sa prise de fonction, d’organiser, comme il se doit, les prochaines consultations électorales. Et cela devant l’assistance composée des étudiants de l’Université Simon Kimbangu (USK) qui ont montré tout leur intérêt à travers les diverses questions posées.

 Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top