Economie

Contribution aux projets de développement communautaire: Mise en place des organismes spécialisés pour la gestion de la dotation de 0,3 % du chiffre d’affaires des sociétés minières

« Tout ce qui est fait pour moi, sans moi, est fait contre moi », disait Gandhi. Le développement communautaire et son renforcement sont au cœur de l’action gouvernementale en République Démocratique du Congo, car le pays affronte tant de défis qu’il faut s’appuyer sur sa population si on veut remporter le combat et poser les bases d’un développement pérenne. C’est donc dans ce cadre la Ministre des Mines Antoinette N’Samba Kalambay et le Ministre des Affaires Sociales, actions humanitaires et solidarité nationale, Modeste Mutinga ont procédé solennellement, sur initiative du président de la république, à la signature pour la mise en place des organismes spécialisés en charge de la gestion de la dotation de 0,3% du chiffre d’affaires des sociétés minières pour contribuer aux projets de développement communautaire. La cérémonie a eu lieu hier jeudi 19 mai à l’hôtel du gouvernement à Kinshasa.

La mise en place de ces organismes spécialisés constitue une phase cruciale pour le pays. Elle intervient 5 mois après la signature par les deux warriors du gouvernement Sama Lukonde de l’Arrêté interministériel portant approbation du manuel de procédures de la gestion de la dotation de 0,3 % du chiffre d’affaires, pour contribution au projet de développement communautaire dans le secteur Minier.
Selon la Ministre des Mines, la signature des arrêtés interministériels qui mettent en place ces organismes spécialisés sur 12 projets miniers pilotes marque un pas décisif vers la réalisation des projets d’intérêt communautaire, non seulement au profit des communautés riveraines des projets miniers, mais aussi de toutes autres communautés meurtries.

« Après cette mise en place des organismes spécialisés, va suivre l’étape de l’installation effective des premiers organismes spécialisés auprès des projets miniers sélectionnés », a-t-elle renseigné dans son allocution avant d’inviter les sociétés minières concernées par cette première vague des organismes spécialisés à communiquer, dans les meilleurs délais, les montants et leurs chiffres d’affaires de 2018 à 2021 en vue de permettre à leurs services impliqués de calculer les montants respectifs de la dotation, sur fond de confrontation et d’harmonisation des chiffres.

La Ministre N’Samba a, de plus, renseigné que ces organismes spécialisés vont ouvrir des comptes dans lesquels seront logés frais de dotation. « Dans les délais les plus brefs, ces montants de la dotation devront être libérés et logés dans des comptes ouverts par les organismes spécialisés dès les lendemains de leur installation, en vue de commencer, dans des laps temps relativement courts, la sélection et l’exécution des projets vitaux au bénéfice de nos populations », a-t-elle martelé.

Où seront installer les organismes spécialisés ? Et quelles seront leurs charges ? D’après la Warrior N’Samba, le premier organisme spécialisé sera installé dans la province du Kasaï-Oriental auprès du projet de la société ANHUI Congo d’investissement minier, SACIM en sigle, de suivi de la société Kibali Gold et des sociétés pilotes situées dans le grand Katanga.

Elle a renseigné également que ces organismes spécialisés auront charge, dans un timing précis sous l’œil vigilant du Comité de supervision, de sélectionner et exécuter les projets d’intérêt communautaire durant le deuxième semestre de l’an 2022. Pour y arriver, tous les moyens de l’État seront mobilisés en vue d’appliquer et de faire respecter le Code et le Règlement miniers ainsi que les autres mesures d’application du Code minier.

Pour sa part, le Ministre Modeste Mutinga a rappelé que la mise desdits organismes est une initiative du Président de la République indique Modeste mutinga Ministre des affaires sociales pour que les retombées des exploitations minières puissent être bénéfique à la population congolaise. Il a rassuré que d’ici le 15 juin prochain, les deux ministres vont effectuer une tournée dans quelques provinces du pays (Kasaï, le Haut Katanga et le Lualaba) pour faire exécuter toute les mesures prises.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top