Economie

COP 26 – Négociations de Glasgow (Ecosse) / Guy Loando : ” Nous irons négocier avec force dans le respect des intérêts du pays. ”

Sept warriors, membres de la composante Gouvernement Sama au sein du Comité de pilotage du FONARRED (COPIL-FONARRED), se sont réunis, le mercredi 11 août dernier, au Pullman Grand Hôtel Kinshasa. Objectif de la réunion ? Selon une source proche de l’organisation, cette rencontre visait l’harmonisation des vues en prélude aux prochaines négociations avec les bailleurs des fonds du processus REDD en République Démocratique du Congo (RDC). Ce, dans le cadre de la COP 26 prévue à Glasgow en Ecosse, du 1er au 12 novembre 2021.

En effet, depuis janvier 2020, la lettre d’intention (LOI) qui liait le Gouvernement congolais aux agences de financement dans le domaine REDD est arrivée à terme. Et pour son renouvellement, les Ministres de l’Environnement et Développement durable, des Finances, de l’Aménagement du Territoire, des Ressources hydrauliques, de la Santé publique, Hygiène et Prévention, de l’Agriculture et des Affaires Foncières ont échangé pour dégager une vision commune. Laquelle vision sera la position de la RDC dans les négociations à venir.

” Il y a de nouvelles négociations qui se tiendront dans le cadre de la Cop 26. Il est donc question que nous puissions faire des échanges entre les experts pour préparer ces assisses et aller négocier avec force dans le respect des intérêts de notre pays ”, a expliqué le Ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du Territoire, M. Guy Loando Mboyo.

Le processus REDD s’appuie sur sept piliers à savoir : 1) la gouvernance, 2) le foncier, 3) l’énergie, 4) l’agriculture, 5) l’Aménagement du territoire, 6) la forêt, et enfin, 7) la démographie.

8 millions USD du Fonds CAFI pour l’Aménagement du territoire

S’agissant de l’Aménagement du Territoire, le Fonds CAFI a disponibilisé une enveloppe de huit millions de dollars américains pour la réforme. Mais ce financement, précise M. Guy Loando, a été gelé depuis janvier 2021 suite à une évaluation à mi-parcours du programme de la réforme de l’Aménagement du territoire.

Face à cette situation, le Ministre de l’Aménagement du Territoire a plaidé pour non seulement le décaissement de la deuxième tranche mais aussi l’augmentation de l’enveloppe allouée à son secteur.

” Le montant initialement affecté à l’Aménagement du Territoire était de huit millions USD. Je ne dirai pas que c’est peu, c’est beaucoup. Mais dans le secteur de l’Aménagement du territoire, les attentes sont énormes. Avec une superficie de 2 345 000 km2 de notre pays, il faut organiser la gestion en termes d’espace physique ”, fait remarquer Guy Loando.

” Nous venons dans ces assises pour solliciter que l’enveloppe soit aussi consistante, car les défis sont énormes. Qu’on tienne compte vraiment de l’Aménagement du territoire pour relever ce défi dans les jours à venir. Et que les fonds qui étaient bloqués, parce qu’il fallait évaluer le programme de la réforme, soient débloqués pour continuer ce processus qui est extrêmement important pour le développement de notre pays ”, a-t-il renchéri.

Au cours de cette réunion présidée par le Ministre des Finances, M. Nicolas Kazadi, en sa qualité de Président du COPIL-FONARRED, M. Félicien Mulenda et Mme Mireille Athala ont présenté notamment les étapes du partenariat avec CAFI, les fonds alloués aux sept piliers REDD, les priorités sur les prochaines étapes.

A l’issue de ces travaux, le Coordonnateur du FONARRED, M. Félicien Mulenda s’est dit satisfait de ces travaux. ” Je suis satisfait du fait que les sept ministres de la composante Gouvernement du COPIL-FONARRED étaient là. Le message est bien passé. Leurs excellences ont compris les enjeux autour de la gestion des ressources nationales de notre pays et en particulier les ressources forestières. Nous sommes heureux de l’élan sorti de cette réunion. Leurs excellences prennent à bras le corps toutes les questions qui ont été soulevées notamment pour recadrer et orienter le prochain cycle des discussions avec les bailleurs ”, a-t-il déclaré.

Notez que le COPIL-FONARRED comprend en son sein quatre composantes le Gouvernement, les bailleurs, la société civile et le secteur privé.

Géopolis

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top