Santé

Covid 19/3ième vague : Où en est-on avec le protocole Munyangi?

La troisième vague de la pandémie de coronavirus constatée en RDC continue à preoccupé bien d’esprits aux corps encore sains.Voila qui justifie le fait que le gouvernement aie placé le sujet à l’ordre du jour de la réunion du conseil des ministres tenue vendredi 11 juin par visioconférence d’ailleurs.
L’annonce du pic de la troisième vague à la fin de ce mois de juin, l’évidence de l’obligation de la vaccination surtout pour ceux qui voyagent pour l’étranger vient encore ajouter la question de l’importance de mettre à la disposition des malades un protocole curatif issu d’une solution locale, savants et plantes médicinales ne manquant pas en Rdc. Dans le lot de ceux qui sont dans la recherche dans ce domaine, se trouve le Dr Jérôme Munyangi qui depuis un certain temps semble
avoir disparu des radars de bien des gens. Où se cache le chercheur et où en est il avec sa solution à l’arthemesia? Geo polis est allé à la rencontré de l’homme qui s’ est ouvert à notre rédaction avec des nouvelles plutôt bonnes.

De la troisieme vague et des chiffres

Pour Jérôme Munyangi, loin de céder à la panique, les populations devraient plutôt penser sérieusement à renforcer
le strict respect des mesures barrières. Le chercheur congolais en appele à la prise de conscience et à l’abandon de tout scepticisme liée à l’existence réelle de la maladie virale. Pour s’ en assurer , Dr Jérôme Munyangi rappele que s’ il est vrai que la maladie sévit dans toutes les provinces, Kinshasa la capitale continue jusque là à être l’épicentre de la pandémie avec +de 300 nouveaux cas enregistrés depuis début juin. A se fier aux chiffres officiels,depuis le début de l’
épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul fait etat de, 34.949 cas, dont 34.948 cas confirmés et 1 cas probable avec au total 834 décès et 27.825 personnes guéries.Des 23 provinces touchées, on compte 24. 886 Kinshasa ; Nord-Kivu 2.990 cas ; Haut-Katanga 2.072 cas ; Kongo Central 1.825 cas ; Sud-Kivu 944 cas ; Lualaba 922 cas ;Tshopo 415 cas ; Ituri 321 cas ; Haut-Uélé 219 cas ; Equateur 84 cas ; Haut-Lomami 49 cas ; Nord-Ubangi 44 cas ; Maniema 42 cas ; Kasaï 31 cas ;
Kasaï Central 30 cas ; Kasaï Oriental 24 cas ; Tanganyika 20 cas ; Kwilu 9 cas ; Sud-Ubangi 7 cas ; Bas-Uélé 6 cas ; Kwango 5 cas ; Tshuapa 3 cas et Maï-Ndombe 2 cas.

De l’importance d’une solution locale

Le Médecin Chercheur Munyangi reste convaincu que la recherche d’une solution curative locale reste avant tout une question de souveraineté de la Rdc en tant qu’ État. D’où la nécessité de
soutenir et d’accompagner ceux qui travaillent dans le sens de trouver la bonne recette qui peut stopper la pandémie dans sa propagation et ses mutations.
Selon le Dr Munyangi, la Rdc bien au delà du fait d’être scandale géographique, géologique et humain doit aussi se faire à l’idée que le pays est aussi un scandale biologique par ses maladies déjà existantes et surtout sa capacité à y trouver des solutions curatives locales. Les maux congolais, offrent assez des matières pour
l’élaboration de plusieurs solutions de tous genres avec au delà de tout une biodiversite qui tout donne pour sauver des vies.

Du protocole Munyangi

ArtiCovid est le nom du produit proposé par Dr Munyangi. Un produit élaboré éssentiellement à base de l’arthémesia, une plante importée d’Asie timidement cultivée en Rdc. De cette plante, Jérôme Munyangi et son équipe ont pu mettre au point une solution congolaise qui donne
des résultats éfficaces en 7 à 8 jours de pris. Ce produit en sirop est à prendre 2 fois le jour. A Matadi, au Maniema, à Lubumbashi ainsi qu’au Lualaba où le produit à été testé sur des malades, l’ArtiCovid a fait ses preuves. La procédure de certification en Rdc n’étant pas mince affaire, le produit n’en est pas encore à sa commercialisation.
[14:30, 13/06/2021] Patou Géo: Loin de se décourager, face à la vague des critiques portée par une certaine opinion,Jérôme Munyangi continue à croire fermement au bon aboutissement de la procédure devant aboutir à rendre le produit ArtiCovid opérationnel en vue que le maximum des malades s’ en procure dans les pharmacies locales. Dr Munyangi ne cache pas sa reconnaissance envers le Chef de l’État qui motivé par l’idée d’encourager les intelligences congolaises à personnellement fait recours à lui en faisant confiance aux recherches sur lesquelles son équipe et lui se penchent depuis plusieurs mois.

Michel Kayak

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top