Santé

COVID 19: Troisième vague : La population s’inquiète d’un eventuel reconfinement

L’ annonce de la troisième vague de la covid 19 par le Gouvernement la semaine dernière, n’as pas laissé indifférent la population Congolaise en générale, et Kinoise en particulier. Si pour les uns, il serait convenable de reconfiner Gombe du simple fait qu’il y a une forte concentration des personnes qui viennent de l’étranger, certains autres par contre, ne souhaitent pas voir un second reconfinement, qui va à nouveau asphyxier économiquement la population qui vit du jour au jour. Les anti confinement estiment que cette éventuelle mesure pourra fragiliser l’economie nationale déjà faible. Au micro des reporters de Géopolis Hebdo, ils invitent plutôt le Gouvernement à contraindre la population à respecter les gestes barrières.

La troisième vague du covid 19, qui semble être plus dangereuse que les précédentes, inquiète déjà la population qui craint un éventuel reconfinement des institutions publiques, ainsi que celui de la Gombe, centre des activités commerciales, diplomatiques et économique de Kinshasa, et partant, du pays.

Interrogé à ce sujet Nathan Musuamba Kinois de son état, appuie cette idée d’un possible reconfinement de la Gombe qui pour lui constitue une forte concentration de la population en provenance de pays où le corona cause de sérieux ennuies, avant d’enchaîner que “le confinement c’est aussi une manière de préserver l’economie parce que, quand un grand Nombres des gens tombent malade le gouvernement engage aussi beaucoup de dépenses ce qui fraglise aussi l’economie”.

D’autres par ailleurs, ne souhaitent pas revivre les mesures de restrictions sur des secteurs comme celui de l’enseignement, celui des églises et tant d’autres…
M’ans Lema qui s’est livré au micro de Géopolis, s’est dit contre le reconfinement de la commune de la Gombe qui pour lui ne sera pas une bonne chose, car un éventuel confinement “touchera forcément à la vitalité de la vie économique, politique et sociale bref, ça touche tout ce que nous avons comme priorité” a-t-il dit, avant d’ajouter : “les deux premières vagues nous ont démontré comment notre économie était si fragile”. Notre interlocuteur qui a insisté sur le respect des mesures barrières, conclut qu’il est “partant pour une vaccination tous azimuts, mais volontaire”.

A l’évidence, une bonne partie des Kinois disent avoir reçu l’annonce de résurgence de la Covid 19 avec “beaucoup de peine”. Ils souhaitent voir le gouvernement sensibiliser davantage ceux qui sont encore incrédules à l’existence du coronavirus en RDC. Un accent particulier est mis sur le respect des restrictions déjà édictées lors des précédentes vagues, notamment, l’interdiction de se rassembler à plusieurs autour des corps à l’occasion d’un deuil.

Un détail à noter tout de même, la plupart des personnes interrogées par les reporters de Géopolis ont insisté sur le fait que “les autorités elles-mêmes doivent servir d’exemple en évitant d”organiser de rassemblements publics et tant d’autres activités qui favorisent la propagation de la maladie”.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top