ACTUALITE

Crise en Ukraine : Le président américain Joe Biden ordonne un embargo sur le pétrole et le gaz russes

Le président américain Joe Biden a annoncé, mardi 08 mars, que les États-Unis suspendaient les importations de pétrole et d’autres produits énergétiques russes, tandis que des milliers d’Ukrainiens tentaient de quitter leurs villes bombardées ou encerclées. Selon le HCR, le nombre de réfugiés d’Ukraine a franchi le seuil des 2 millions.

Le président Joe Biden a annoncé mardi avoir ordonné un embargo sur les importations américaines de pétrole et de gaz russes, afin d’alourdir les sanctions imposées à la Russie et de “porter un nouveau coup puissant à Poutine”.

Quelques instants avant la prise de parole de Joe Biden, la Grande-Bretagne a annoncé qu’elle réduirait à néant ses exportations pétrolières russes d’ici la fin de l’année.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a dénoncé  les “promesses” non tenues des Occidentaux pour protéger l’Ukraine. “Nous nous battrons jusqu’au bout”, a-t-il déclaré plus tard dans la soirée devant le parlement britannique, invoquant Winston Churchill.

Emmanuel Macron s’est entretenu mardi après-midi, pendant 1 h 30, avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky des derniers développements de l’offensive militaire menée par l’armée russe, a annoncé l’Élysée.

Selon l’état-major ukrainien, la Russie continue de déployer des soldats et équipements sur les fronts de Kiev, de Marioupol, dans le sud, et de Kharkiv, dans le nord-est, les principales zones de combat en Ukraine.

La Russie a envoyé en Ukraine la quasi-totalité des troupes massées ces derniers mois à la frontière entre les deux pays, soit plus de 150 000 soldats, a estimé le Pentagone, qui a pour sa part dépêché 500 militaires supplémentaires en Europe pour renforcer la sécurité de l’Otan.

L’Agence internationale de l’énergie atomique a déclaré avoir reçu des informations selon lesquelles des obus d’artillerie avaient endommagé un centre de recherche nucléaire ukrainien à Kharkiv, sans “conséquences radiologiques”.

Le Haut commissariat des droits de l’Homme (HCDH) des Nations unies est en mesure de confirmer la mort de 474 civils en Ukraine depuis le début de l’offensive militaire russe le 24 février.

La barre des deux millions de réfugiés dans les pays voisins de l’Ukraine a été atteint, a annoncé le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR).

Au Conseil de sécurité de l’ONU, les États-Unis et leurs alliés ont appelé lundi la Russie à permettre un passage aux civils pris au piège dans les villes assiégées de l’Ukraine et l’acheminement de l’aide dans les zones de combat.

La Russie a annoncé, lundi soir, l’instauration de ces cessez-le-feu “à partir de 10 heures, heure de Moscou (7 heures GMT) le 8 mars” pour l’évacuation des civils en provenance de Kiev, ainsi que des villes de Soumy, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol.

La ville de Soumy (nord-est) théâtre de violents combats, a commencé mardi à évacuer ses habitants en direction de Lokhvytsia, à 150 km au sud-ouest, via un couloir humanitaire.

 Par France24. Titre de Géopolis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top