Non classé

Dans le cadre de la mobilisation générale : Matata Ponyo donne un exemple de patriotisme responsable

Plus de 4 mois après le début de l’agression du Rwanda sous couvert du M23 en République Démocratique du Congo, le conflit semble entrer dans une nouvelle phase. Dans une allocution télévisée sur les antennes de la Télévision Nationale, le Président de la république, Félix Tshisekedi, a annoncé une « mobilisation générale » de la population, justifiant cet effort par la menace que créerait son voisin le Rwanda. Cette annonce est soutenue par le sénateur Augustin Matata Ponyo qui dans une déclaration rendue publique, a rappelé que le pays fait face à une guerre d’agression à visée expansionniste avec comme objectif final l’annexion d’une partie du territoire national par le Rwanda. C’est pourquoi il en appelle à la mobilisation générale du peuple congolais comme souhaité par le Président de la république.

« A la communauté internationale, je condamne votre inaction dès lors que le rapport du groupe d’experts de Nations Unies prouve l’agression explicite du Rwanda  qui se cache derrière le M23 », a-t-il déclaré dans son adresse. Tout en exhortant les pays occidentaux d’assumer leur responsabilité qui est les leur. Ils les invite également à dénoncer ouvertement l’agression rwandaise, et à exiger le retrait sans délai de ses troupes agissant via le M23, et ce, conformément aux exigences de la Charte des Nations Unies. Il en va de la crédibilité des Nations unies et de leurs responsables.

Tout en rappelant que le pays est en guerre et l’objectif ultime de cette guerre est de déposséder la RDC d’une partie de son territoire, le Sénateur Matata pense que le Commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo mérite le soutien de son parti pour mettre fin à cette guerre, car on ne peut pas soutenir l’armée sans apporter un soutien indéfectible au Chef de l’Etat. « Cette guerre touche au cœur et à l’âme de tout congolais. Et si moi, Monsieur Matata,  par souci de patriotisme et d’efficacité de notre armée, je soutien notre armée et je ne peux pas ne pas soutenir le commandant suprême quelque soit les divergences des vues et d’idéologies », a-t-il dit.

Par ailleurs, le Chef du Parti Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD) a rappelé que les forces armées congolaises constituent le meilleur moyen de protection et de défense de l’intégrité territoriale d’un pays. Toutefois, pour leur efficacité, FARDC ont besoin d’un leadership et d’une gouvernance de qualité. C’est grâce principalement à ce dernier binôme que les FARDC ont bouté dehors en novembre 2013 le même M23 qui avait regagné son pays d’origine, le Rwanda », a-t-il proposé.

L’ancien premier ministre reste disposé à apporter son expérience au gouvernement congolaise pour mettre hors état de nuire le mouvement terroriste M23. Pour lui, « s’il y a des conseils à donner, je pense que ce n’est pas seulement l’appui de monsieur Matata. L’appui de l’ancien président de la république, de l’ancien ministre de la défense, de l’ancien Chef d’Etat-Major des FARDC. C’est tout à fait important. Puisque nous avons le secret d’avoir bouté le M23 dehors. Et si on demande ce secret, on va le donner par nationalisme et patriotisme », a-t-il noté avant de réaffirmer que les forces armées congolaises peuvent rééditer l’exploit.

Toutefois, Augustin Matata Ponyo a souligné que leur parti soutien la position du Président de la république mais demeure toujours dans l’opposition. Pour lui, il faut savoir faire la part des choses, car la nation se trouve dans une situation qui met le peuple congolais en danger. « Dans le monde entier, lorsqu’on a vu que les nations sont en danger, il n’y a pas d’opposition ni de majorité. Mais il y a l’âme et l’esprit du pays qui n’ont pas de coloration politique. Aujourd’hui, le LGD est dans l’opposition. Et l’objectif de ce parti est de diriger un jour mais ne souhaite pas diriger un pays dont la partie Est est coupée. « Donc, nous devons d’abord rester uni pour que le pays reste en entier afin que lorsque vous allez prendre le pouvoir, vous ayez un pays qui est entier », a-t-il postulé.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top