Economie

Dans une perspective de cartographier les richesses de la RDC : Guy Loando se propose de doter le pays d’un Annuaire national des ressources naturelles

Contrôler et surveiller de manière permanente l’utilisation de l’espace physique de la RDC, est l’une des attributions reconnues au Ministère de l’Aménagement du Territoire, tel que repris dans l’Ordonnance présidentielle n° 20/017 du 27 mars 2020 fixant les attributions des Ministères. Conscient des responsabilités de son secteur, le Ministre d’Etat, Ministre en charge de l’aménagement du Territoire Guy Loando Mboyo a soumis à l’exécutif national un projet qui a pour finalité de doter la République Démocratique du Congo d’un annuaire de ses ressources naturelles. L’annonce a été faite lors de la 11e réunion, par visioconférence, du conseil des ministres présidée par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi le 09 juillet 2021. L’occasion aussi pour le ministre d’expliquer la quintessence de sa démarche, qui vise tout d’abord d’organiser un atelier au cours du quel s’effectuera l’élaboration de ce document, qu’est «l’Annuaire national des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables du sol et du sous-sol géoréférencé» du pays.

«Cette démarche partira d’une collecte de données par une approche participative, inclusive, dynamique et interactive avec l’implication des structures représentant plusieurs Ministères sectoriels et les provinces. Il sera question notamment d’établir, pour chaque ressource naturelle, sa localisation, son potentiel commercial, sa qualité et teneur, les chaines des valeurs existantes et les acteurs impliqués dans l’exploitation».
L’on peut lire dans les lignes du compte rendu de la 11ième réunion du conseil de ministre signé par le Ministère de la communication et médias Patrick Muyaya Katembwe.

En outre, il est en plus noté dans ce compte rendu le Ministre d’Etat Guy Loando a expliqué que la production de cet Annuaire multisectoriel est l’une des stratégies définies conformément à la vision du Président de la République. Ainsi, dans l’objectif ultime de lutter contre les inégalités socio-économiques par l’essaimage de l’exploitation, de la transformation, de l’utilisation et de la commercialisation des ressources de la RDC de manière à codifier, implanter et administrer le développement durable et harmonieux du territoire national.

Pour le patron du secteur de l’aménagement du Territoire congolais, la deuxième phase de cette activité concernera la « certification » des ressources naturelles du pays par des structures internationales spécialisées en la matière.

La pertinence de ce projet a été très éloquente, au point que le conseil de ministres décide de la mise en place d’une commission had hoc Multisectorielle, avant son adoption à la réunion prochaine. Une commission qui sera chapeautée par le chef du Gouvernement Sama Lukonde Kyenge.

La vraie indépendance économique tant voulue de la RDC passera aussi par déterminer toutes les données qui entourent ses ressources naturelles. C’est en tout cas le chemin que veut emprunter la pays par le biais de Guy Loando Mboyo, Ministre d’État en charge de l’Aménagement du Territoire.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top