TRANSPORT

Dans une rencontre internationale du secteur de transport au Kenya : Chérubin Okende déplore la situation sécuritaire qui entame la route Bunagana-Goma

Ministre des transports, voies de communication et désenclavement Chérubin Okende a représenté la République démocratique du Congo à la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’autorité de coordination de transit et des Transports du corridor Nord ce Vendredi 08 Juillet 2022 à Mombasa au Kenya.

Cette organisation sous régionale du secteur des Transports réunit 6 pays à Savoir la République Démocratique du Congo, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya et le Soudan du Sud. Les Ministres membres de cette organisation ont pris plusieurs résolutions à l’occasion de cette réunion ordinaire.

À cette occasion, le Ministre des transports Chérubin Okende Senga a après avoir fait part de la volonté du chef de l’État qui ne ménage aucun effort pour que le secteur des transports fasse partie des secteurs porteurs en RDC, a lancer un message fort sur la situation zsécuritaire et humanitaire dans la province du Nord-Kivu.
“Actuellement, sur terrain, les populations du territoire de Rutshuru sont abandonnées sans assistance humanitaire. La fermeture du poste frontalier de Bunagana, porte d’entrée à la Province du Nord-Kivu et principalement à la ville de Goma, empêche ainsi nos paisibles populations de continuer à vaquer librement à leurs occupations et surtout, empêchant tout , échange commercial passant par cette frontière partagée entre l’Ouganda et la République Démocratique du Congo, deux Etats-membres du Corridor-Nord”, a-t-il affirmé.
Avant de poursuivre : “Il sied de rappeler que sur cette route de 80 km, entre Bunagana et Goma, mon pays, la République Démocratique du Congo et le pays frère de l’Ouganda ont consentis des investissements colossaux pour la construction de cette infrastructure routière, épine dorsale de l’économie de la Province du Nord-Kivu*”.

Chérubin Okende a rappelé qu’il est impérieux de déplorer qu’en ce moment où se tiennent les assises de Mombasa, ce projet d’intégration régionale est arrêté suite aux hostilités commises par le mouvement terroriste M23 et son soutien.

“Cet état des choses met en mal tous les efforts que nous avons décidé d’entreprendre dans le cadre de notre organisation avec le risque de remettre en cause toutes les résolutions antérieures et celles qui seront issues de présentes assises”, a martelé Chérubin Okende Senga devant ses pairs notamment le Ministre rwandais des Infrastructures en charge des Transports et Président en Exercice du Conseil des Ministres de l’Autorité de Coordination de Transit et de Transport du Corridor Nord.

La RDC, le Soudan du Sud et l’Ouganda qui sont en avance en ce qui concerne les cotisations ont suggéré que ces surplus soient logés dans un compte spécial aux fins des besoins des infrastructures des Transports dans leurs pays respectifs.

La 34e réunion ordinaire a également lancé le plan stratégique quinquennal de l’organisation pour l’exercice 2022-2026 et le portail d’informations commerciales de l’organisation. ( Cfr dévoilement dans les images )

Edouard Funda

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top