Politique

Départ de Steve Mbikayi du FCC : Jean Calvin Mbweso un prophète ?

C’est depuis quelques temps, que le Front Commun pour le Congo est secoué par les départs massives de plusieurs de ses cadres pour rejoindre l’Union Sacrée mise en place par le chef de l’État Felix Tshisekedi.

La quelle union sacrée vise a rassembler plusieurs filles et fils du grand Congo en vue d’un intérêt commun. Le tout récent à quitter le navire FCC, c’est le président du Parti travailliste Steve Mbikayi actuellement Ministres des Actions Humanitaires. A ce sujet, le président national de la formation politique AGCO , Jean Calvin Mbweso a fait une réaction à Geopolis hebdo pour éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale, sur cette situation.
” les membres qui quittent ce regroupement ont reçu la mission de déstabiliser ce dernier pour avoir le un poste dans l’Union Sacrée”, déclare-t-il.

En effet, pour Jean Calvin Mbweso, le professeur visiteur de l’Université des ultra kabilistes, Joseph Kokonyangi a eu à dévoiler les dessous de cartes des impérialistes visant à déstabiliser le FCC afin de réaliser leur plan machiavélique contre le Congo, lequel plan déjoué pendant 18 ans par Joseph Kabila.

Pour arriver à leur fin, il faut débaucher les traîtres historiques et leur demander de cracher sur la mémoire de JKK en sabotant sa plateforme par une multiplication de celle-ci ?
L’adhésion de Steve MBIKAYI à l’Union Sacrée fait de ce grand politique , un vrai lecteur du temps et prophète politique”, a-t-il fait savoir.

Bien avant cela, ‘ l’A.G.CO qui se dit oreille et parti des ultras kabilistes, avait dénoncé toutes les tentatives de dédoublements et les actes tendant à divulguer une soit disant crise politique au sein de cette méga plateforme.

Pour ceux qui ont voulu dédoubler le FCC il le qualifient ”d’un groupe d’hypocrites voulant se faire passer pour “des spécialistes du dédoublement”.

Il indexe surtout le doigt à ÂGÉE AGE MATEMBO et son parti politique ANADEC qui a déclaré qu’il faut mettre à l’écart les caciques tels que Néhémie Mwilanya, Emmanuel Ramazani,Shadary et les autres.

Pour le président national de l’AGCO , il ne pouvait même dédoubler le FCC tant que le comité de crise était déjà mis en place.

Plus loin encore JC Mbweso avait fait savoir que : ” Ces personnes font toutes ces manœuvres afin de blanchir les députés qui nous ont trahit hier . Et tout cela, parce qu’en réalité, ils sont en attente d’une récompense sous forme de positionnement politique dans l’Union Sacrée”.

Le parti oreille du peuple s’interroge pour savoir si ce qui se passe aujourd’hui est le mode opératoire des impérialistes sous une autre forme?

Il faut dire que , dans un passé proche, nos leaders nationalistes avaient été victimes de sanctions illégales et arbitraires prononcées par des pays dont ils n’ont aucune appartenance ni en tant que membre, ni même en tant que citoyen.

Toutes ces machinations sont dans l’unique but de ternir l’image du FCC en le soutenant par le fait de n’avoir pas créer un Parti Politique pour se voir un jour aller à l’opposition.

L’AGCO l’Oreille du Peuple alerte la Communauté tant Nationale qu’internationale que l’heure a sonné où on constatera que les Kabilistes continueront de nous quitter , et on remarquera que les Ultra-Kabilistes continueront de s’unir pour pérenniser l’alternance et le Kabilisme , dénoncer l’impérialisme et défendre la Constitution ainsi que la souveraineté de Notre Cher et beau Pays.

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top