Santé

Du 12 au 15 juillet courant : Les travaux sur la Revue annuelle 2019-2020 en faveur de la Couverture Santé Universelle se tiennent à Kinshasa

En mode présentiel et visioconférence, les Experts du ministère et du secrétariat général à la Santé, de la Direction d’Etudes et Planifications, les Directeurs centraux de base et de programme, les membres des organisations de la société civile ainsi que de la présidence de la République prennent part aux assises sur la Revue annuelle 2019-2020, tenue ce 12 juillet 2021, à Béatrice Hôtel à Kinshasa.

Le coup d’envoi de cet atelier a été donné par le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda qui assure le leadership des travaux pendant 4 jours, soit du 12 au 15 juillet 2021.

‘‘Investir en faveur de la Couverture Santé Universelle (CSU) en République Démocratique du Congo’’ est le thème central de cette session dont l’objectif consiste à contribuer à l’amélioration de la prise en charge de la santé de la population congolaise dans le contexte de lutte contre la pauvreté, l’objectif de ces assises.

«(…) C’est pour moi un honneur de lancer ce jour l’ouverture de ces assises de la Revue sectorielle 2019-2020 en vue d’analyser avec toutes les parties prenantes l’action sanitaire de notre pays. Celle-ci est focalisée sur la progression vers la Couverture Sanitaire Universelle qui constitue le socle du programme de l’action du Gouvernement de la République dans le secteur de la santé pour cette mandature 2021 à 2023 », a souligné Dr Jean-Jacques Mbungani, dans son allocution.

Pour le patron de la santé publique en RDC, cette Revue annuelle doit être une occasion pour trouver des solutions idoines à tous ces problèmes de santé.

«Notre responsabilité est de contribuer au développement de bonnes conditions de vie pour toute la population vivant sur le territoire national », a-t-il soutenu.

A cet effet, la Revue annuelle 2019-2020 est un cadre formel d’évaluation de la contribution des Plans d’actions opérationnels (PAO) à la réalisation des objectifs sectoriels inscrits dans le PNDS 2019-2022.

Pour cette première Revue annuelle, insiste Dr Mbungani, les attentes du Ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention sont tournées vers 5 actions prioritaires ci-après :
avoir un aperçu sur la mise en œuvre du PNDS en 2019-2020 ; analyser les performances du secteur de la santé en 2019-2020 ; évaluer le niveau de préparation et l’impact de la Covid-19, des épidémies à maladie à virus Ebola et des autres urgences sur le système de santé ; dégager les question des prioritaires persistances relatives à la mise en œuvre de la CSU en RDC aux flux financiers dans le secteur et à la poursuite des reformes prioritaires et disposer d’une synthèse des leçons tirées et recommandations visant à accélérer la mise en œuvre du PNDS 2021-2022.

Evidemment, il est question pour les participants de répondre à l’appel du Chef de l’Etat qui veut un accès de santé de qualité pour tous les congolais. Dans les ateliers, ils ont pour mission d’évaluer le système de santé congolais de deux dernières années.

Par rapport à la thématique, le Secrétaire Général à la Santé Publique, Hygiène et Prévention a signifié qu’elle constitue l’ensemble des termes de référence qui permettront de vulgariser le cadre de développement des systèmes de santé pour la réalisation de la CSU et d’atteindre d’autres cibles des ODD liées à la santé dans la région africaine de l’OMS d’ici à l’horizon 2030.

«Notre travail consiste à analyser le système de santé sur base du document de référence sous le leadership du Ministre de la santé dans la vision de la Couverture Santé Universelle dont la mise en œuvre est imminente pour le gouvernement qui en a fait son programme phare et prioritaire de ce quinquennat», a précisé le SG Sylvain Yuma.

Il sied de noter que c’est depuis 2002 que le Ministère de la santé organise chaque année une Revue annuelle des performances du secteur réalisée à l’année n°1 en vue de tirer notamment des leçons et des recommandations pour améliorer l’efficacité et l’efficience de la mise en œuvre des Plans Stratégiques du Secteur tels le plan Directeur de Développement Sanitaire (PDDS 2000-2009) et des Plans nationaux de développement sanitaire (PNDS 1.2.3), Plans de mise en œuvre de la stratégie de renforcement du Système de santé (SRSS) adoptée en 2006 pour redynamiser la politique sanitaire basée sur les soins de santé primaire (SSP).

C’est dans cette optique que se tient la Revue sectorielle pour les exercices 2019 et 2020. Ces deux années sont les premières de la mise en œuvre du Plan national de développement sanitaire 2019-2022. Ce plan s’inscrit dans le cadre de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), notamment l’ODD 3 lié spécifiquement au secteur de la santé avec la Couverture santé Universelle (CSU) comme principale cible, et dans celui de la mise en œuvre du programme du gouvernement dans le secteur de la santé.

La CSU vise surtout l’amélioration des indicateurs des activités en souffrance. La CSU est le moyen par lequel la RDC a manifesté son engagement à assurer la santé pour tous, l’accès aux services et soins de santé de qualité, équitablement repartis et accessibles financièrement à toutes les catégories de la population.

Pathou Kinzala Nkuka

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top