Economie

Économie numérique en RDC : Liquid Intelligent Technologie accomplit un pas de géant

Le secteur du numérique et de télécommunications en République Démocratique du Congo va s’enrichir avec l’implantation d’un réseau de fibre optique terrestre fournissant l’Internet haut débit. Mardi 16 mars, la firme Liquid Intelligent Technologies a lancé officiellement ses activités. La séance pour ce lancement officiel s’est tenue à l’hôtel Kempiski en présence du ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication, Augustin Kibassa Maliba.
Liquid Intelligent Technologies va déployer le premier réseau de fibre optique terrestre qui fournira l’Internet haut débit à la RDC. Ce qui va permettre aux congolais d’accéder à des vitesses de connectivité de l’ordre du téraoctet. Pilotée par Michel Hebert, Directeur Général de cette firme internationale et de Beston Tshinsele, président du Conseil d’administration, Liquid Intelligent Technologies a l’ambition de répondre au programme du Président Félix Tshisekedi de faire de l’économie numérique un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social.
Ayant pris la parole pour la circonstance, le ministre Augustin Kibassa a remercié les initiateurs de Liquid Intelligent Technologies. Selon le ministre, cette multinationale qui veut connecter la République Démocratique du Congo du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, est la bienvenue en RDC et va être d’une grande importance d’autant plus que le pays occupe « une position géostratégique dominante au centre de l’Afrique ». Et d’ajouter que « cela fait d’elle un carrefour naturel des échanges entre les 4 coins cardinaux de l’Afrique. Du fait de cette position, elle a pour vocation d’être l’un des plus grands transitaires des télécommunications et des données numériques du monde, pouvant relier la méditerranée et le Cap de bonne espérance, l’océan Atlantique et l’océan Indien. Pour connecter la totalité de sa population, la RDC a besoin de construire un réseau de transmission d’une longueur d’environ 50 000km de fibre. Cependant, la RDC éprouve d’énormes difficultés en terme d’investissements pour arriver à relever le défi de construire les infrastructures numériques adéquates qui sont le socle du développement du numérique ».

Pour Augustin Kibassa Maliba, le projet de Liquid Intelligent Technologies s’inscrit en droite ligne de la vision du Président Félix Tshisekedi, celle de faire du numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social. « Nous sommes satisfaits de voir que les infrastructures que vous vous apprêtez à construire, développer et commercialiser sont le fondement de ladite vision et ainsi un pilier important pour la matérialisation du plan Nation Numérique (PNN).

« Notre pays a un réel potentiel pour le développement des affaires. Je souligne que la RDC, c‘est plus de 2,3 millions de km2 avec une population de plus de 90 millions d’habitants, un taux de pénétration de moins de 50% pour la téléphonie cellulaire et une couverture de l’étendue du pays estimée à 30% seulement. Notre profond souhait est de voir les zones rurales être désenclavées en les connectant au reste du monde. Ce qui manifestement va contribuer à la croissance du PIB et donc pourra profiter à tous », a lancé le ministre des PTNTIC à Michel Herbert et à Beston Tshinsele. Le projet Liquid Intelligence Technologie a l’avantage d’améliorer la qualité de service à prix abordable.

Dans une République Démocratique du Congo qui préside l’Union Africaine et qui est sur le point d’intégrer la Communauté de l’Afrique de l’Est, la mise en place de Liquid Intelligent Technologie (LIT) est un bon projet d’intégration régionale à laquelle le président Félix Tshisekedi appelle de ses vœux.
Au-delà du volet économique que peut représenter l’intégration régionale, le projet qui se met en place aidera aussi dans une dimension stratégique pour préserver la souveraineté du pays de la région. C’est dans ce sens que le ministre Kibassa Maliba a affirmé aux investisseurs de LIT que « le souhait du Président de la République est de voir les communications régionales rester dans la région au lieu de transiter par des pays lointains ».

Au nom de la RDC, le numéro 1 du secteur des PTNTIC a promis aux initiateurs de LIT que le pays leur procurera un environnement sain et propice au développement de leurs projets en leur assurant une totale sécurité.

A en croire leur promoteur, aujourd’hui, « Liquid Intelligent Technologies a déployé son réseau de fibre optique de classe mondiale en République démocratique du Congo (RDC). Cette expansion permet de connecter des millions de citoyens de la RDC et des milliers d’entreprises au réseau haut débit ” One Africa “, qui totalise plus de 73 000 km sur le continent. En outre, Kinshasa et la plupart des grandes villes de la RDC sont désormais directement connectées au monde, avec des villes comme Londres, San Francisco et Singapour, ainsi que de nombreux autres centres économiques mondiaux ».
Les deux directeurs de cette multinationale soutiennent qu’en réalité, LIT est une révolution numérique car, disent-ils, aucun opérateur ne propose actuellement une liaison aussi continue sur le continent. La route de la RDC fait partie du tout premier réseau complet d’Est en Ouest sur le continent africain, offrant une faible latence, une connectivité en fibre optique à large bande passante et une haute disponibilité.

« La réalisation de ce projet s’inscrit dans la vision stratégique de connecter le continent africain au reste du monde », a déclaré Michel Hebert, avant d’ajouter que le « déploiement de la fibre optique a non seulement le potentiel de transformer l’économie du pays, mais aussi donne accès à des services numériques et cloud évolutifs de pointe qui permettront de se connecter à l’économie numérique mondiale ». L’accès à l’internet haut débit à travers la RDC a été presque inexistant au cours de la dernière décennie, se classant au 145ème rang mondial pour l’accès à l’internet. Une nouvelle infrastructure étendue en fibre optique construite par Liquid Intelligent Technologies permettra à l’économie locale de sortir de l’ombre et d’embrasser la transformation numérique qui a envahi le reste du continent. « En plus des services du cloud, grâce à nos partenariats stratégiques, nous fournirons également à nos clients une suite d’outils et de plateformes de cybersécurité pour protéger les données personnelles, les informations des entreprises et les entreprises elles-mêmes”, a souligné Beston Tshinsele.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top