securité

Éditorial : Soutien aux terroristes :”Des preuves solides” accablent Kigali

Un groupe d’experts de l’ONU dit avoir ” recueilli des preuves solides de la présence et des opérations militaires menées par des membres des Forces rwandaises de défense (RDF) dans le territoire de Rutshuru “. Comme il y a dix ans, des experts indépendants disent clairement que le Rwanda a fourni du soutien aux rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23). Selon le rapport des experts, Kigali a apporté ” des renforts de troupes au M23 pour des opérations spécifiques, en particulier lorsque celles-ci visaient à s’emparer des villes et de zones stratégiques “.
Désormais, comme l’avait déjà déclaré le président Félix Tshisekedi, il n’y a plus l’ombre d’un doute, Kigali joue un rôle lugubre dans la guerre du M23. Les dénégations de Paul Kagame, sur fonds de lecture communautaire et ethnique ne devraient plus trouver écho auprès d’une communauté internationale, impuissante à chaque fois que l’homme de Kigali agite le souvenir des malheureux événements de 1994 au Rwanda, pour brouiller les pistes de ses tristes besognes dans la région.

” La vérité finit toujours par triompher. Nous nous réjouissons des conclusions du travail du groupe d’experts des Nations Unies “, s’est réjoui Patrick Muyaya, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. Le ministre dit espérer que ” les conclusions seront vite tirées pour mettre fin à l’ingérence du Rwanda et ramener une paix durable en RDC ”.

Il y a tout juste deux semaines, Robert Menendez, président de la commission des affaires extérieures du Sénat américain avait écrit à Anthony Blinken, secrétaire d’État américain pour lui faire part de la politique du Rwanda et du rôle que joue Kigali dans la guerre du M23.

Après avoir étayé ses propos des démonstrations, chiffres à l’appui, Robert Menendez avait ajouté : “Je demande instamment d’entreprendre une révision complète de notre politique envers le Rwanda. Cet examen devrait non seulement porter sur les niveaux et les types d’assistance que nous fournissons, mais aussi identifier les mesures que nous devrions prendre pour assurer la sécurité des citoyens américains… ”.

Blinken s’apprête à aller rencontrer le président Rwandais. Va-t-il remonter les bretelles aux autorités de Kigali ? Quelle pourrait être l’attitude des autorités de la RDC ? Le Congo et le Rwanda ont relancé la commission paritaire pour la recherche de la paix, sous la médiation angolaise. Comment dès lors agir face à toutes ces évidences ? C’est un véritable cas de conscience, car, malgré l’envie apparente du Rwanda et du Congo d’aller vers la désescalade, les combats aux fronts se poursuivent. Les populations des cités de Kabaya, Kanombe, Nkonkwe et Rubumba au Nord-Kivu ont fuient des combats, selon la société civile locale, les congolais paient encore le lourd tribut…

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top