election

Élection des gouverneurs : John Kabeya Shikayi, le choix du Kasaï-Central


L’élection de nouveaux gouverneurs des provinces dont les postes sont vacants, aura lieu le 6 mai 2022. Sauf changement de dernière minute dû aux impondérables. A Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central, le décor est planté. Les cinq candidats gouverneurs sont sur place. La campagne électorale a commencé depuis, lundi 02 mai 2022, et se terminera le mercredi 04 mai dans la soirée. Un repos est prévu le jeudi 05 mai. Et le vendredi est le jour -J du ” Grand Soir”. Chaque candidat a eu droit à 30 minutes pour convaincre les députés provinciaux. Hier tôt le matin, la population a envahi les environs du Capitole, siège de l’Assemblée provinciale pour suivre les interventions de différents candidats. L’hémicycle ayant une capacité limitée, la police a été obligée de quadriller le site pour limiter l’accès et éviter tout débordement. Seuls, les députés provinciaux, les administratifs, la presse et quelques proches des candidats ont eu accès à l’hémicycle. Tout s’est passé dans le calme et la discipline.

Un candidat, maillot jaune

John Kabeya Shikayi, candidat de l’UDPS/Union sacrée fait la différence. Ce à quoi on assiste depuis son arrivée à Kananga la semaine passée, donne l’allure d’un plébiscite même si l’élection est indirecte. Ce populaire candidat draine des marrées humaines partout où il passe. Dès son arrivée à Kananga le 29 mai, une foule compacte l’a accueilli à l’aéroport sous la pluie. Il a été contraint de marcher à pied jusqu’au centre ville où la fédération de l’UDPS-Kananga a organisé un meeting. C’était ” l’entrée du Fils de l’Homme à Jérusalem”, disaient les Kanangais.

Le profil d’un homme qui focalise toutes les attentions et suscite l’espoir de toute une province

John Kabeya est licencié en Économie, cadre d’entreprise, marié fidèle à son unique femme et père de famille. Il est haut cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social/Tshisekedi. Il a même dirigé la Commission électorale du parti (CEP).

Un candidat qui sort du lot

Les économistes adorent les chiffres. Et, c’est ce que John Kabeya a fait lors de la présentation de son projet de société devant les députés. L’homme prévoit la mobilisation de plus de 173 millions de dollars américains. Les recettes viendront des fonds propres de la province, des bailleurs de fonds et des partenaires au développement ainsi que du gouvernement central. Il a donné la clé de répartition des recettes avec un chronogramme d’activités à réaliser.

John Kabeya a une vision claire sur la gestion et la gouvernance de la province. Il n’a laissé aucun secteur en marge. Il a un plan d’actions pour la sécurité, l’économie, les finances, les mines, l’agriculture, les infrastructures, l’emploi, l’administration, le transport, le tourisme, l’éducation, la jeunesse, la santé, le désenclavement de la province, la cohésion et l’unité entre les communautés, le sport, etc. Kabeya a volé la vedette à ses challengers en allant dans les détails.

Kabeya, le choix du peuple et de la raison

Compte tenu de sa popularité, si l’élection était directe, il raflerait plus de 90 % des voix de la province. Les députés provinciaux sont témoins. Ils ont entendu les cris, les voeux et le souhait de la population. Un autre choix suscitera le désaveu et le rejet du gouverneur par la population. Il est temps d’éviter l’ingourvernabilité de la province. Les députés eux-mêmes provoqueront la rupture avec la base en faisant un incompatible avec les aspirations de la population. Ils n’auront qu’à oublier leur réélection.

Selon plusieurs Kanangais, la population va surveiller attentivement cette élection. Loin d’une séquestration ou d’une prise en otage des députés, la population envisage l’encerclement du Capitole pour exiger une élection reflétant sa volonté. Un sérieux avertissement pour les élus.

Le candidat Kabeya envisage une conférence de presse demain mercredi. Les journalistes auront l’occasion d’échanger avec lui sur ses ambitions.

Vivement une élection libre, juste et transparente pour épargner la province des tensions. A la police de protéger les citoyens et leurs biens au cas où… Que tout se passe dans le calme le vendredi.

Géopolis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top