Politique

Élection du bureau définitif au Sénat : Reagan BAKONGA résume son action à la questure adjoint en neufs piédestaux

Les élections du bureau définitif au niveau de la chambre haute du parlement s’annoncent très serrées. Plusieurs candidats ont exprimé leurs ambitions en vue de briguer un mandat dans l’un des six sièges vacants dans cette institution. Ainsi, les sénateurs ont à opérer un choix dans chacun des postes au sein du bureau définitif du sénat, à excepter le poste du premier vice président dont l’occupant n’avait pas connu une forme d’éviction que ce soit. On parle bien de la première vice présidence. Sur cette scène politique où les acteurs sont en compétition acharnée, Reagan Bakonga se présente comme une offre de qualité, avec des propositions puissantes, pour une questure de haute facture. Sa vision pour la questure adjoint du sénat de la République Démocratique du Congo est résumée dans neuf piédestaux qu’il décrit aussi bien, et se décline de la manière la plus claire possible. Avec toute la vigueur qu’il puise naturellement aussi bien de la jeunesse que de la volonté de faire autrement, ce 02 mars courant, le sénat de la RDC va vibrer au rythme du choix que les sénateurs ont à opérer pour établir le nouveau bureau définitif qui succédera au bureau précédent, dirigé par Alexis Ntambwe Mwamba.

S’il faut présenter les neufs piliers sur lesquels reposera l’action de Reagan Bakonga une fois élu Questeur Adjoint de la chambre hausse du parlement, on dira qu’il est un candidat qui rassure et tient mordicus à s’engager à :

1. Être toujours disponible ;

2. Être toujours accessible ;

3. Donner toujours en temps réel aux Honorables Sénateurs ;

4. Veiller à la répartition équitable des fonds alloués aux Sénateurs ;

5. S’occuper du social des Sénateurs;

6. Garantir une meilleure prise en charge sanitaire aux Honorables Sénateurs ainsi qu’à leurs familles, mais aussi aux personnels politique, administratif et d’appoint du Sénat ;

7. Payer régulièrement et à temps les remboursements des frais médicaux et des frais dus aux formations médicales “Clinique NGALIEMA, CMK, Hôpital CINQUANTENAIRE, Cliniques Universitaires et NGALIEMA Center”;

8. Être toujours votre œil au sein de notre chambre haute ;

9. Veiller sur la gestion des cotisations des Sénateurs de cette législature pour leur assurer une vie digne après l’exercice de leurs mandats.

Il faut dire qu’en général, 17 candidats ont été retenus afin de concourir pour les 6 postes à pourvoir.

Pour la présidence, seules les candidatures de Bahati Lukwebo et Kanimbu Michel ont été retenueset le rapporteur. Ce qui n’est pas le cas pour d’autres.

Trois candidats pour la deuxième vice présidence, qui sont : Mossaï Sanguma , Valentin Gerengo, José Endundo.

Kabamba Isabelle, Ngudianza Nefertiti, Bul An Sung Sanata Nathalie, Lelo Nzazi Rolly, devront compétir pour le poste de Rapporteur adjoint.

A la Questure, Erick Makangu, Bakomito Gambu Jean, Carole Agito, Dieudonné Fikiri et James Bayukita sont les candidats retenus.

Enfin, à la questure adjoint, Célestine Hortense Mukalay, Ilanga Bakonga Reagan et Kidima Nsimba Ida sont en compétition pour ce poste.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top