Economie

Embellie économique : La RDC reprend une croissance positive en 2021 après la récession de 2020

Malgré la persistance de la pandémie de Covid-19, l’économie de la République Démocratique du Congo est restée relativement stable cette année. La Banque Centrale du Congo se félicite de l’embellie de l’économie congolaise, tirée par le secteur des mines.

L’année 2021 qui tend vers sa fin pourra se conclure sur une note positive si la dynamique actuelle est maintenue.
A en croire la Banque Centrale du Congo, le cumul annuel de l’inflation s’établit maintenant à 3,39% alors qu’en 2020 il était de 14%.

La croissance économique, négative en 2020, est établie pour le dernier trimestre de 2021 à 5,3%.
Dans cet élan de stabilité, “le franc congolais n’a connu que de faibles variations sur ses deux segments de marché. En cumul annuel, le taux de dépréciation de la devise locale n’est que de 1,20% à l’indicatif et de 0,93 % au parallèle contre une dépréciation de 14,7% et 14,3% à la période correspondante en 2020”, a noté le gouvernement congolais.

L’exécutif national affirme, citant la banque centrale du Congo, que le compte général du Trésor demeure excédentaire. Le réserves de change s’établissent à 3,3 milliards de dollars, soit 3 mois d’importation garantis.

Les cours mondiaux de principaux produits d’exportation de la RDC sont restés globalement favorables. En dépit de la stabilité observée, précise la BCC, l’économie nationale demeure exposée à certains risques d’origine externe, notamment la faible couverture vaccinale dans les pays en développement qui pourraient influencer leurs économies et la trajectoire de la croissance mondiale.

La Banque Centrale du Congo fait savoir aussi que le pays, au niveau interne, fait déjà face à une forte pression sur la demande intérieure, comme à chaque dernier trimestre, à la faveur de la préparation des festivités de fin d’année, ce qui constitue un facteur de risque de l’économie au plan interne.

La BCC a de ce fait, recommandé au gouvernement de maintenir les politiques budgétaires et monétaires et la mise en application continue du pacte de stabilité, le suivi rapproché des facteurs de liquidité et la mise en œuvre des réformes retenues dans le cadre du programme avec le Fonds Monétaire International.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top