TRANSPORT

Embouteillages à Kinshasa : Le Gouvernement et les sénateurs autour d’une table pour des solutions durables

Cette séance de travail organisée le lundi 25 juillet 2022 au cabinet du Ministre des transports, voies de communication et désenclavement Chérubin OKENDE exprime la détermination des autorités à affronter la problématique des embouteillages dans la ville de Kinshasa.

Répondant à la demande du caucus des sénateurs élus de Kinshasa, Chérubin OKENDE a réuni les acteurs impliqués dont le représentant de la Primature, le Ministère de l’Aménagement du territoire, les députés nationaux élus de la capitale, le ministre provincial des Transports, la Commission nationale de prévention routière, le groupe d’étude des transports ainsi que la police. Il était ici question de tabler sur des solutions durables.

Dans leurs exposés, les sénateurs de Kinshasa par l’entremise du président de leur caucus Didier Mumengi ont dans le projet de pacte républicain pour lutter contre les embouteillages à Kinshasa, fait plusieurs propositions, lesquelles ont rencontré le plan déjà mis en place par le gouvernement central via le ministère des transports pour résoudre ce phénomène.

Le transport de masse étant l’une des solutions pour lutter contre les embouteillages, le directeur général de Métro kin a été invité à cette rencontre et a exposé sur son projet de train urbain qui consiste à la construction de 300km de chemin de fer dans la capitale, avec des métros pouvant contenir 1200 passagers, et ainsi désengorger les arrêts de Kinshasa.

Avec les conclusions de la commission interministérielle sur la problématique des embouteillages qui sont en phase de validation, les sénateurs de Kinshasa et le gouvernement ont eu une convergence des vues dans la façon de résoudre ce problème qui préoccupe tout le monde.
Des pistes des solutions ayant déjà été trouvées, le caucus des sénateurs élus de Kinshasa font maintenant un rappel pressant au gouvernement central qui doit disponibliser les moyens nécessaires pour l’exécution de ce qu’on peut appeler “schéma de sortie de crise”.

Dans les prochains jours, un cadre de concertation à la forme d’un séminaire avec les acteurs impliqués dont les usagers sera convoqué pour que chacun s’imprègne du niveau de responsabilité.

Edouard Funda

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top