Politique

En Matinée politique à Limete : Augustin Kabuya : “Aux élections de 2023, l’UDPS surprendra tout le monde”

Le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social UDPS, était face aux militantes, militants, cadres et membres du Parti ce Mardi 8 Juin 2021, à la permanence de Limete 11ème rue résidentielle. C’était au cours d’une matinée politique consacrée à la restitution de sa tournée de redynamisation du Parti effectuée dans le grand Bandundu. Augustin Kabuya Tshilumba ne s’est pas aussi empêché d’aborder toutes les questions d’actualité qui défraient la chronique au pays.

D’entrée de jeu, Augustin Kabuya s’est félicité d’avoir abattu un travail des titans dans le grand Bandundu où il a été accueilli avec pompe par toute la base de l’UDPS dans cette partie du pays. Augustin Kabuya a salué également le fait que l’UDPS est aujourd’hui mieux implantée dans le Grand Bandundu.

Cette matinée politique était également une occasion pour le numéro 2 du parti au pouvoir de dissiper tout le malentendu sur une prétendue implication des élèves lors de son accueil à Idiofa.

Pour le Secrétaire général Kabuya, le cap est désormais fixé sur 2023. “L’UDPS n’est pas pour le moment interressée par le débat sur la congolité. Le cap est fixé sur les élections de 2023. Et en 2023, l’UDPS surprendra tout le monde”, a déclaré Augustin Kabuya fort du travail qu’il est en train d’abattre dans le cadre de la redynamisation du Parti pour accorder un second mandat au Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Abordant les questions d’actualité, notamment celle liée sur la congolité, Augustin Kabuya a souligné que l’UDPS n’est pas du tout concernée par ce débat. Seule préoccupation pour le Parti présidentiel en ces moments, c’est les préparatifs des élections de 2023, a fait savoir le numéro 2 du parti au pouvoir.

Répondant à ceux qui contestent l’adoption de la nouvelle Loi sur la CENI, notamment Martin Fayulu, le SG de l’UDPS a simplement souligné que le lieu indiqué pour Martin Fayulu en tant que député national pour bien contester une Loi, c’est au Parlement. “Fayulu c’est un député il pouvait aller au parlement discuter sur la Loi en question”, a martelé Augustin Kabuya.

Enfin, au sujet de la clameur publique sur les révélations de l’Inspection Générale des Finances au sujet des cartes visa accordées à certaines personnalités du pays par la Banque centrale du Congo, Augustin Kabuya qui croit en la justice du pays, précise que toutes les personnes impliquées dans cette affaire, répondront devant les instances judiciaires.

Théodore Ngandu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top