ACTUALITE

En périple de travail au grand Kasaï : Eustache Muhanzi prêche le bien-fondé de la loi sur la sous-traitance en RDC

En marge de sa tournée nationale de vulgarisation et de sensibilisation au sujet de la Loi sur la sous-traitance dans le secteur privé, le ministre d’État en charge de l’Entrepreneuriat et Petites et Moyennes Entreprise  Eustache Muhanzi Mubembe, s’est rendu depuis le mercredi 2 mars dernier dans l’espace grand Kasaï où il s’est accordé avec la population de ce coin du pays sur les proscrit de cette loi.

A Kananga, première étape de sa tournée, le ministre  d’État Eustache Muhanzi a commencé par un entretien avec le gouverneur a.i du Kasaï, Tharcisse Bakatusuila Mbuyamba, à qui il a fait part de l’importance de sa mission et de sa détermination à susciter, dans le chef des Kasaïens, l’esprit entrepreneurial ainsi qu’assurer de son accompagnement des PME de ce coin de la République.

Au cours d’une activité organisée sous les offices de l’’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le secteur Privé, (ARSP) et l’Agence Nationale de Développement de l’Entrepreneuriat Congolais (ANADEC),  le patron  des PME  s’est  entretenu avec les entrepreneurs du Kasaï Central en marge d’une séance d’information.

A l’issu de ces pourparlers, le Ministre d’Etat Eustache Muhanzi a tenu à rassurer les acteurs économiques de l’accompagnement des structures spécialisées de son ministère, de telle sorte que l’application effective des dispositions de la Loi sur la sous-traitance, ne souffrent d’aucune faille.

Avant de  rappeler à ces  entrepreneurs la nécessité de se faire enregistrer, surtout que le Kasaï Central fait partie des provinces devant bénéficier du financement de la Banque mondiale dans le cadre du projet PADMPME, visant le développement du secteur des MPMEA.

Présent lors de ces échanges, le Directeur général de l’ARSP, Kalej Nkand, a axé son intervention sur les dispositions pertinentes de la Loi n°17/001 du 28 février 2017 relative à la sous-traitance. Avant d’ajouter que cette loi est un atout considérable pour les entreprises congolaises opérant jusque-là dans l’informel et sans réelle perspective d’avenir, de s’approprier le soutien intensif aux PME grâce aux piliers définis dans le Programme national de développement de l’entrepreneuriat au Congo.

De son côté, le DG Ezéchiel Biduaya a donné des  précisions sur le rôle de l’ANADEC qui, intervient pour apporter les différents mécanismes d’encadrement, de formation et de renforcement des capacités afin de promouvoir l’esprit d’entreprise avec une orientation vers la recherche et l’innovation pour les PME congolaises. Et ce, dans l’optique de les rendre plus productives et plus compétitives aussi bien sur le marché intérieur qu’extérieur.

 À Mbuji-mayi

Deuxième site de ce périple, la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de Kasaï Oriental, a chaleureusement accueilli, jeudi 3 mars dernier, le warrior en charge de l’entrepreneuriat et petites et moyennes entreprises Eustache Muhanzi.

Devant les entrepreneurs de la capitale du diamant, le  ministre   sans désemparé l’objet de sa tournée, a poursuivi la vulgarisation de la Loi sur la sous-traitance en RDC.

Deux villes, mais même message à l’inttention des entrepreneurs qui sont tous invités à rejoindre le bateau du changement mis en place par le Gouvernement avec la promulgation de ladite loi. Une Loi qui, selon Estache Muhanzi, favorise la promotion et le développement des PME congolaises sur l’ensemble du territoire national.

Comme au Kasaï central, le ministre d’État a tout de même annoncé aux  entrepreneurs du Kasaï oriental, la bonne nouvelle selon laquelle leur province est du nombre des provinces devant bénéficier du soutien financier de la Banque mondiale dans le cadre du projet PADMPME. Ceci, avant de  faire savoir à ses interlocuteurs que l’heure est à la mutation de l’informel au formel afin de tirer l’avantage de différentes mesures d’accompagnement susceptibles de changer positivement l’avenir des PME congolaises. Au nombre de ces avantages: les facilités d’accès aux financements, l’exclusivité dans l’attribution des marchés publics comme privés, etc.

A la suite de Me Eustache Muhanzi, Kalej Nkand et Ezéchiel Biduaya, respectivement DG de l’ARSP et DG de l’ANADEC, deux structures d’appui sous tutelle du ministère de l’Entrepreneuriat et PME, se sont adressés aux opérateurs économiques du Kasaï, les exhortant à s’approprier les avantages et opportunités offerts par la Loi n°17/001 sur la sous-traitance avec l’encadrement de l’ARSP. Ils les ont aussi invité à s’impliquer dans l’offre de formation et de renforcement des capacités, dans un élan d’innovation dont l’objectif est de rendre les PME congolaises plus productives et plus compétitives aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.

Edouard Funda

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top