EDUCATION

EPST : Le TENASOSP se clôture ce vendredi

Prévu pour deux jours, du 14 au 15 juillet 2022, le Test National de Sélection et d’Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) a été lancé sur toute l’étendue du territoire, hier jeudi 14 juillet 2022, par le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi dans la province du Haut-Katanga. Les épreuves du TENASOSP concerne uniquement les élèves inscrits cette année en huitième de l’éducation de base. Cependant, cette toute première édition a connu la participation de 1 330 286 candidats sur l’ensemble du pays dont 601 568 filles et 728 718 garçons qui ont été répartis dans différents centres d’évaluation.

Interrogé par la rédaction de GeopolisHebdo, Pierre Mbuku Sompi, chef de centre dans une école de la capitale ayant accueilli quelques participants à ce test, a précisé que ce test consiste à identifier les compétences des élèves pour les orienter sur l’option d’étude à suivre. ” L’ENAFEP nous pouvons dire que c’est juste une évaluation de ce que les élèves ont appris tandis que le TENASOSP est un test très capital qui détermine les intérêts, les goûts et les aptitudes des enfants afin de les orienter sur l’option d’étude à suivre “, a-t-il expliqué.

Et d’ajouter, ” Ici, les élèves viennent de deux écoles. L’école hôte, le collège Saint-Joseph qui a 400 élèves candidats et ceux provenant d’une autre école, l’Institut du Kasaï sont à 191 élèves. Mais, Ces données restent encore bruts car il faut que nous vérifions effectivement ceux qui ont passé l’examen pour déterminer le nombre exact “.

Les finalistes de l’éducation de base quant à eux ne sont pas restés muets et ont fait part de leurs joie de participer à cette épreuve qui marque la fin du cycle le plus long de leur parcours scolaire pour passer à un cycle supérieur. L’élève Einstein Kabuika du collège Saint-Joseph a souligné que le test s’est bien déroulé. ” Le test s’est bien passé et c’était plus facile que je ne le pensais. L’année prochaine j’envisage de faire la section littéraire parce que je sais que je suis fort en français “, a-t-il dit. Mais l’élève Gift Lungindi s’est dit être confiant pour sa réussite: ” Le test était à choix multiple et j’ai bien répondu à toutes les questions posées. Je sais que je vais réussir et passer de classe “, s’est-il exprimé.

C’est une première fois pour la RDC d’organiser un test d’orientation pour les élèves qui doivent entamer les humanités. Ce test permettra aux conseillers d’orientation de dégager le profil psychologique de chaque élève participant, d’orienter celui-ci selon ses aptitudes vers la section lui correspondant et enfin gérer les élèves à la sortie de la huitième année de l’éducation de base.

Damany Mujinga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top